GOLF - US OPEN

Woods arrache son troisième US Open à la mort subite

Le numéro un mondial Tiger Woods a ajouté un quatorzième titre de grand chelem à son palmarès en remportant son troisième US Open. Après un playoff de 18 trous, Woods a battu le 157e joueur mondial, Rocco Mediate, à la mort subite.

Publicité

Le numéro un mondial Tiger Woods a remporté son 14e succès dans un tournoi du Grand Chelem avec sa victoire dans l'US Open de golf à la mort subite face à son compatriote Rocco Mediate, lundi à Torrey Pines (Californie).

Woods s'est imposé au premier trou de barrage en mort subite, les deux hommes ayant disputé auparavant lundi un barrage de 18 trous sans pouvoir se départager, rendant l'un et l'autre une carte de 71.

Ils avaient déjà terminé à égalité à l'issue du quatrième tour dimanche en rendant une carte de 283.

Rocco Mediate, 157e joueur au classement mondial, a ainsi poussé Tiger Woods dans ses derniers retranchements.

Lundi, Tiger Woods a d'abord pris l'avantage sur son rival, âgé de 45 ans, et a atteint la mi-parcours avec deux coups d'avance.

Rocco Mediate qui n'avait jamais fait mieux que quatrième dans un tournoi du Grand Chelem, a en revanche réussi un retour en boulet de canon, au point de prendre l'avantage d'un coup sur Woods au 15e trou.

C'est au dernier trou que Woods a réussi à rejoindre son adversaire grâce à un birdie, le contraignant ainsi à un duel en mort subite qui s'est avéré fatal à Mediate dès le premier trou.

Woods a souffert tout le tournoi d'une douleur au genou gauche, souvenir de l'opération qui l'a tenu loin des greens depuis le Masters d'Augusta en avril,

Vainqueur de quatorze titres du Grand Chelem, dont trois US Open, le "Tigre" n'est plus désormais qu'à quatre titres du record établi par Jack Nicklaus (18 titres du grand chelem).
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine