CHINE - JEUX OLYMPIQUES

La flamme olympique passera bien par le Tibet

La Chine l'a confirmé mercredi : la flamme olympique fera bien une halte d'un jour au Tibet samedi. Le parcours de la flamme a été modifié par Pékin suite au séisme meurtrier qui a eu lieu dans la province voisine du Sichuan.

Publicité

La flamme olympique fera une halte d'un jour au Tibet, samedi, en passant par la capitale du pays, Lhassa, a confirmé mercredi le comité d'organisation des JO de Pékin.

"Après le tremblement de terre du Sichuan du 12 mai, le comité d'organisation des Jeux de Pékin avait procédé à des ajustements des étapes de la flamme olympique en Chine", a rappelé le comité sur son site internet.

"L'étape dans la région autonome du Tibet aura lieu le samedi 21 juin à Lhassa", ajoute le site.

En début de semaine, la presse officielle chinoise avait avancé la date de samedi pour le passage de la flamme au Tibet, mais le comité d'organisation des JO n'avait pas confirmé cette information.

Le parcours de la flamme olympique dans cette région secouée en mars par des manifestations antichinoises était resté particulièrement opaque depuis que Pékin avait annoncé renoncer au plan initial d'une étape de 3 jours, après le séisme meurtrier dans la province voisine du Sichuan.

Le Tibet est toujours fermé aux touristes et journalistes étrangers, trois mois après les émeutes.

La flamme olympique traverse actuellement, sous haute sécurité, la région musulmane du Xinjiang connue pour ses tensions ethniques. Après la capitale de cette région, Urumqi, mardi, elle était attendue mercredi à Kashgar, sur l'ancienne Route de la soie, puis jeudi à Shihezi et Changji.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine