ETATS-UNIS - REPORTAGE

Les couples homosexuels se bousculent en Californie

Le mariage entre deux personnes du même sexe est désormais possible en Californie. Les couples gays viennent de partout aux Etats-Unis et dans le monde pour officialiser leur union. (Reportage : G. Fenwick)

Publicité

Devenir femme et femme ou mari et mari quelque soit votre état de résidence ou votre nationalité, c’est désormais possible en Californie. Une union qui change certaines choses du quotidien mais pas tout selon Tom Davis et Matthew Stroud.

 

“Je vais rayer la mention épouse sur les documents et mettre époux”, lance Tom, non sans ironie, tandis que Matthew ajoute : “Il est un petit peu plus provocateur que moi. Pour nos déclarations d’impôts fédérales nous devrons continuer de cocher la mention célibataire.” 

 

Tom et Matthew, ensemble depuis 30 ans, sont venus depuis le Texas où leur mariage ne sera pas reconnu. Mais ils ne sont pas ici pour les papiers, comme le rappelle le couple. “C’est sûr ça ne sera pas reconnu légalement quand on rentre au Texas, mais ça veut dire quelque chose pour nous, pour nos familles et nos amis.”
 

Une victoire, un symbole, les mots forts fusent toute la journée au fur et à mesure que les mariages s’enchaînent à Los Angeles. Si ces couples obtiendront de nouveaux droits en Californie, tous leurs problèmes ne seront pas résolus pour autant. Leo Cruz est mexicain et sans papier, et son mariage avec un citoyen américain ne va rien y changer, ce qu’il déplore. “Nous serions encore plus heureux si nous avions vraiment les mêmes droits que les couples hétéro”, explique-t-il.


C’est parce que leur mariage n’a pas de valeur à l’échelle nationale que le statut de Léo ne changera pas. Mais Jenni Pizer ne compte pas s’arrêter là. Elle fait partie de l’équipe d’avocats qui ont porté la cause du mariage gay devant la Cour suprême californienne. Selon elle, la bataille continue : “Je pense que l’exemple californien va persuader d’autres Etats qu’il est temps d’être juste avec leurs résidents gays et lesbiennes. Quand suffisamment d’Etats auront changé, alors ce changement se répercutera au niveau fédéral.”

 

Il reste six mois avant que les Californiens ne ratifient ou n'annulent cette nouvelle loi.

 

Pour l’instant les sondages montrent qu’une petite majorité d’entre eux y est favorable.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine