ISRAEL - LIBAN

Echange de prisonniers en vue entre Israël et le Hezbollah

Un échange de prisonniers serait imminent entre Israël et le Hezbollah. Deux soldats israéliens, dont le rapt en juillet 2006 avait provoqué une offensive israélienne contre le Hezbollah, devraient être relâchés. (Récit : J. Fanciulli)

Publicité

Un échange de prisonniers entre Israël et le Hezbollah est imminent, a annoncé mercredi un responsable libanais, précisant que la milice chiite devrait libérer deux soldats israéliens capturés en 2006 contre plusieurs de ses militants.

"S'il n'y a pas d'obstacle de dernière minute, nous nous attendons à ce qu'Israël rende très bientôt sept à dix prisonniers et les corps de dix autres combattants du Hezbollah", a déclaré ce responsable qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

Deux des prisonniers libérés pourraient ne pas être des membres du Hezbollah et l'échange pourrait se faire en Allemagne, a-t-il ajouté.

Les deux militaires, Eldad Reguev et Ehud Goldwasser, avaient été capturés par le Hezbollah à la frontière libano-israélienne en juillet 2006. Leur enlèvement avait provoqué une offensive militaire israélienne de large envergure contre le Hezbollah qui avait duré 34 jours.

Depuis, Israël et le mouvement chiite ont engagé des pourparlers indirects, par l'intermédiaire de l'Allemagne, pour un échange de prisonniers.

Le Hezbollah refuse de révéler si les deux soldats sont morts ou encore en vie. Interrogée, la formation chiite a décliné tout commentaire mercredi concernant un éventuel échange.

En mai, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait promis dans un discours une libération "prochaine" des prisonniers.

Ofer Dekel, l'émissaire du Premier ministre israélien, Ehud Olmert, pour les négociations concernant les deux soldats, a rencontré mercredi les familles des deux soldats "pour les informer des derniers développements liés aux pourparlers", a affirmé un haut responsable israélien.

Un autre responsable israélien prenant part aux négociations a affirmé que l'échange de prisonniers "n'aurait pas lieu dans les prochains jours".

Le 1er juin, le Hezbollah a remis les restes de soldats israéliens tués durant le conflit de 2006, tandis qu'un prisonnier libanais ayant fini de purger une peine de prison en Israël rentrait dans son pays.

Le plus important échange entre les deux parties a eu lieu en janvier 2004 avec la libération de 400 détenus libanais et arabes en contrepartie des restes de trois soldats israéliens et d'un Israélien qualifié d'"espion" par le Hezbollah.

En octobre 2007, lors du dernier échange en date, Israël avait remis un prisonnier et les dépouilles de deux militants du mouvement chiite contre les restes d'un Israélien et des informations sur le pilote israélien Ron Arad.

Israël réclame toujours de connaître le sort de M. Arad, dont l'avion avait été abattu au-dessus du sud Liban en 1986. Il avait été capturé par des militants chiites libanais du mouvement Amal, près de Saïda, avant que sa trace ne soit perdue.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine