CHINE - INTEMPERIES

Le sud de la Chine ravagé par des inondations

Les intempéries n'en finissent pas dans le sud de la Chine, toujours ravagé par les inondations. Selon un bilan provisoire, 176 personnes sont mortes et plus d'un million et demi d'habitants ont été évacués. (Récit : C. Molle-Laurençon)

Publicité

Les inondations continuaient de ravager le sud de la Chine jeudi, frappée depuis deux semaines par des pluies torrentielles, mais le niveau de l'eau commençait à baisser par endroits même si une quarantaine de cours d'eau restaient au-dessus de la cote d'alerte, selon la presse chinoise.

La météo annonce une accalmie dans les prochains jours, le front de pluie remontant plus au nord, notamment sur la région du Sichuan (sud-ouest), frappée par le séisme du 12 mai. La crainte de glissements de terrain y a motivé l'évacuation de près de 110.000 personnes.

Au sud, la région prospère du delta de la rivière des Perles reste particulièrement affectée, notamment autour de Canton. Des milliers d'hectares de cultures ont été détruits, faisant redouter un risque d'inflation sur les produits alimentaires.

Dans le Guangdong et le Guangxi, les routes impraticables ont laissé des milliers de camions de livraison en rade, gênant l'approvisionnement des villes.

Selon le centre national de prévention des inondations, le bilan atteindrait près de 230 morts et disparus depuis le début de l'année, mais la presse officielle chinoise restait sur un bilan de plus de 200 morts et disparus.

Chaque jour apporte de nouveaux morts ou disparus.

Six personnes sont mortes mercredi dans un glissement de terrain dans la province de Guandong, selon le Nanfang Daily.

Un autre quotidien régional rapporte la mort de quatre collégiens lundi soir, dans l'effondrement de leur école à Liubao, dans la région de Guangxi.

Dans la zone de Bobai, toujours dans le Guangxi, cinq enfants ont été emportés mercredi par un cours d'eau alors qu'ils rentraient de l'école. Seuls trois corps ont été retrouvés.   

Depuis le début de la saison des pluies fin mai, un déluge est tombé sur le sud de la Chine alors que le nord-est est frappé par une chaleur inhabituelle.

Au Sichuan, 110.000 sinistrés du séisme, logés sous des tentes et dans des abris de fortune, ont été évacués de zones montagneuses destabilisées où les risques de glissements de terrains sont forts.

Parmi eux, 70.000 déplacés de Wenchuan, l'épicentre du séisme qui a fait près de 87.000 morts et disparus et 5 millions de sans-abris.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine