ESPACE

Lancement réussi du satellite Jason-2

Le satellite Jason-2, développé par une équipe franco-américaine, a réussi son lancement depuis la Californie. Ce satellite permettra de mesurer le niveau des océans et l'impact du réchauffement climatique.

Publicité

Le satellite franco-américain Jason 2, visant à mesurer le niveau des océans, a été lancé avec succès dans l'espace vendredi par une fusée Delta 2 depuis la Californie (ouest des Etats-Unis), selon la télévision de la Nasa.

"Décollage de Delta 2, avec la mission de topographie océane de Jason 2, mesurant le niveau de la mer depuis l'espace", a annoncé un responsable de la Nasa quelques instants après le lancement à 07H46 GMT.

"Tout se déroule selon (...) le plan de vol", a indiqué un autre responsable de la Nasa, quelques minutes après le décollage de la fusée propulsée par de l'oxygène liquide, à l'origine d'un arc de lumière dans le ciel nocturne à 256 kilomètres au nord-ouest de Los Angeles.

Le satellite franco-américain fournira des mesures précises de l'évolution du niveau des océans afin d'évaluer l'ampleur et l'impact du changement climatique au cours des prochaines années.

Les océans, qui recouvrent plus de 70% de la surface de la Terre, sont le thermostat de la planète. Ils ont absorbé plus de 80% de la chaleur provenant du réchauffement atmosphérique depuis les cinquante dernières années, le reste ayant été capté par l'air, les terres et les glaciers qui fondent, relèvent les scientifiques de la Nasa.

Jason 2 a été lancé depuis la base de Vandenberg Air Force en Californie. Il devait être mis en orbite 55 minutes après le décollage à 1.335 km d'altitude.

Le satellite doit ensuite déployer ses panneaux solaires et les orienter vers le soleil afin de charger ses batteries avant la préparation des instruments et une série de tests.

Jason 2 poursuivra les observations du niveau des océans et de circulation des courants océaniques du globe commencées en 1992 par le satellite Topex/Poseidon et à partir de 2001 par son successeur, Jason 1.

Il s'agit de missions conjointes entre la Nasa et le Centre national d'études spatiales (CNES) français.

Les données fournies par ces deux satellites depuis 16 ans ont déjà aidé les scientifiques à étudier la montée du niveau des océans et à mieux comprendre les interactions entre courants océaniques et changement climatique.

Jason 2 est programmé pour se déplacer dans la même orbite que Jason 1 et à terme le remplacer.

OSTM (Ocean Surface Topography Mission)/Jason 2 est le fruit d'un partenariat entre la Nasa, la NOAA (Administration Nationale américaine océanique et atmosphérique), le Cnes ainsi que l'agence européenne d'exploitation des satellites météorologiques

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine