NATIONS-UNIES

Le nombre de réfugiés dans le monde en hausse

Le nombre de réfugiés dans le monde est passé à 11,4 millions en 2007 contre 9,9 en 2006, selon un rapport du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, publié mardi.

Publicité

GENEVE, 17 juin (Reuters) - Les conflits de l'Irak et de
l'Afghanistan ont accru le nombre des réfugiés dans le monde en
2007 pour la seconde année consécutive, selon un rapport du Haut
Commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR) publié mardi.


Selon le HCR, 11,4 millions de réfugiés étaient sous sa
responsabilité fin 2007, contre 9,9 millions l'année précédente.


Cette augmentation "résulte en grande partie de
l'instabilité en Irak", dit le rapport de l'organisation en
soulignant qu'Irakiens et Afghans forment près de la moitié des
réfugiés confiés à ses soins.


Le nombre des personnes déplacées par des conflits - y
compris celles qui se trouvent dans leurs propres pays et qui ne
correspondent pas strictement à la définition du réfugié - est
passé de 24,4 à 26 millions, indique le HCR qui cite les
chiffres du centre d'observation des déplacés de l'intérieur
(IDCM) pour 2007.


"Nous assistons à deux années d'augmentation, ce qui est un
motif d'inquiétude", a déclaré Antonio Guterres, directeur de
l'agence onusienne dont le siège est à Genève.


Les combats livrés en Irak, en Afghanistan et ailleurs, les
catastrophes naturelles et l'aggravation de la pauvreté liée à
la hausse des prix alimentaires ont concouru à gonfler le nombre
global des réfugiés, qui avait diminué entre 2001 et 2005.





ENSEMBLE DE DEFIS


"Nous sommes aujourd'hui confrontés à un mélange complexe de
défis planétaires qui risquent d'entraîner un nombre encore plus
grand de déplacements forcés", a dit Guterres.


D'après le HCR, trois millions d'Afghans vivent hors de leur
pays - pour la plupart au Pakistan et en Iran -, de même que
deux millions d'Irakiens, ces derniers se trouvant surtout en
Syrie et en Jordanie.


Conflits armés et violations flagrantes des droits de
l'homme ont aussi provoqué en 2007 des déplacements en
République centrafricaine, en Somalie et au Soudan, tandis que
beaucoup de Soudanais, de Libériens et de Burundais regagnaient
leurs pays respectifs durant la même période. On a aussi observé
en 2007 une forte population déplacée en Colombie.


Le Pakistan est le pays qui reçoit le plus de réfugiés,
avant tout en raison de la proximité de l'Afghanistan où les
taliban attaquent les forces à dominante américaine qui les ont
chassés du pouvoir en 2001.


La Syrie, l'Iran, l'Allemagne et la Jordanie sont les
suivants sur la liste des pays d'accueil, devant la Tanzanie, la
Chine, la Grande-Bretagne, le Tchad et les Etats-Unis, ajoute le
rapport

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine