MUSIQUE - REPORTAGE

340 villes dans le monde fêtent la musique

Créée en 1982 en France sous l'impulsion de l'ancien ministre de la Culture Jack Lang, la Fête de la musique a été célébrée cette année dans plus de 100 pays. (Reportage à Tel-Aviv : C. Enderlin et A. Grégo - France 2)

Publicité

Envoyez vos photos et vos vidéos en cliquant ici


Le Fête de la musique, le grand rendez-vous des pratiques amateur, promet de connaître samedi une forte affluence pour sa 27e édition, qui tombe un week-end et donnera un coup de projecteur sur un genre populaire, la musique de film.

Née en 1982, cette manifestation à accès libre rassemblera quelque 10.000 concerts en France et dans le monde.

La Fête de la musique sera célébrée dans plus de 100 pays et 340 villes, souvent grâce au réseau culturel français à l'étranger.

Pour la première fois, Melbourne (Australie), Sacramento (Etats-Unis), Erbil (Kurdistan irakien), Cebu (Philippines), Port-Moresby (Papouasie Nouvelle-Guinée), Hanovre (Allemagne), Ostrava (République tchèque), Malaga (Espagne) ou Québec (Canada) seront de la partie.

L'accent sera mis cette année sur la musique de film, dont on fête le centenaire.

Ainsi la Cour d'honneur du Palais Royal accueillera une création, "Rendez-vous chez Nino Rota", relecture de l'oeuvre du compositeur fétiche de Fellini par le chanteur d'origine napolitaine Mauro Gioia, avec la participation de Catherine Ringer.

Le Palais de l'Elysée sera ouvert pour la première fois au public à l'occasion de cette fête avec, à 17h50 dans la cour d'honneur, l'interprétation de la première partition originale pour le cinéma, composée en 1908 par Camille Saint-Saëns pour "L'assassinat du duc de Guise".

Mais si la Fête de la musique, d'année en année, ne devait laisser qu'un souvenir, ce serait sans doute celui de promeneurs se laissant guider par leur pas au hasard des rues, et de milliers de musiciens amateurs se prenant pour U2 ou les Clash sur "Sunday Bloody Sunday" ou "Should I stay or should I go", avec parfois des fausses notes mais toujours avec du coeur.

A manifestation d'envergure, mesures exceptionnelles. En Ile-de-France, des transports en commun (métros, RER, bus et trains de banlieue) fonctionneront toute la nuit de samedi à dimanche.

La préfecture de police a annoncé de son côté la mobilisation d'environ 2.500 policiers et gendarmes à Paris.

Le ministère de la Santé a pour sa part prévu de faire distribuer dans 38 villes plus d'un million de préservatifs, dans le cadre du lancement d'une nouvelle campagne sur le sida.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine