CHINE - SEISME

Des parents en deuil sont interpellés par la police chinoise

Des parents d'écoliers victimes du séisme du mois dernier ont été interpellés et parfois molestés par la police alors qu'ils manifestaient pour demander des explications sur l'effondrement des écoles dans lesquelles ont péri leurs enfants.

Publicité

Des parents d'écoliers victimes du séisme du mois dernier dans le sud-ouest de la Chine ont été interpellés et parfois molestés par la police alors qu'ils tentaient de manifester devant une mairie pour demander des explications sur l'effondrement des écoles dans lesquelles ont péri leurs enfants.

"Ils ont interpellé plusieurs représentants de parents. Nous tentons d'obtenir leur libération. Ils ont interpellé huit personnes", a déclaré Hu Jian, un habitant de Dujiangyan, une petite ville située à 50 km de Chengdu, la capitale du Sichuan.

Le séisme a tué quelque 70.000 personnes au Sichuan et de nombreux parents des 9.000 enfants tués dénoncent des malfaçons dans la construction des écoles qui se sont effondrées comme des châteaux de carte.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine