VIOLENCE - ANTISEMITISME

Agresssion d'un adolescent juif dans le nord de Paris

Cinq mineurs ont été placés en garde à vue après l'agression d'un jeune de 17 ans dans le XIXe arrondissement de Paris. L'adolescent, qui portait une kippa, aurait été victime d'un acte antisémite. (Récit : France2)

Publicité

Le père du jeune homme juif agressé samedi soir dans le 19ème arrondissement à Paris, a estimé dimanche sur RTL que son fils avait été agressé "parce qu'il portait une kippa et qu'il est juif".

Interrogé sur RTL, le père du jeune homme, qui n'a donné que son prénom, Philippe, a déclaré à RTL en sortant de l'hôpital Cochin où est hospitalisé son fils: "On était shabbat, mon fils avait la kippa sur la tête et il rentrait à la maison. Une bande d'une quinzaine de jeunes l'auraient agressé parce qu'il avait une kippa et qu'il est juif. Je n'en sais pas plus que ça. Il est toujours dans le coma (...) Moi et ma femme, on est dans tous nos états".

"L'enquête va suivre son cours, a-t-il ajouté, je ne peux pas dire autre chose".

Le jeune homme "est en réanimation à l'hôpital Cochin et son état est stationnaire avec un pronostic réservé", a indiqué l'Assistance-publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) dimanche à la mi-journée.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine