Accéder au contenu principal
ASTRONOMIE - HISTOIRE

Une éclipse permettrait de dater la chute de Troie

3 min

Des scientifiques américains ont souligné que l'Odyssée d'Homère contenait des indications astronomiques relatives à une éclipse permettant, de par la rareté du phénomène, de préciser la chronologie de la chute de Troie.

Publicité

Des événements astronomiques mentionnés dans l'Odyssée, le célèbre poème épique attribué à Homère, seraient en fait la description d'une éclipse solaire totale, selon des travaux publiés lundi aux Etats-Unis.

De telles éclipses, quand la Lune bloque brièvement et complètement la lumière du Soleil, sont assez rares et si Homère a bien décrit un tel phénomène dans son ouvrage, cela pourrait potentiellement aider les historiens à dater la chute de Troie qui se serait produite au moment des événements décrits dans l'Iliade et l'Odyssée, selon les auteurs de cette recherche.

L'hypothèse de l'éclipse a été débattue pendant des siècles par les historiens, les astronomes et les héllenistes qui s'étaient finalement accordés à reconnaître l'absence d'indices corroborant cette hypothèse.

Mais les auteurs de cette étude pensent avoir découvert certaines indications astronomiques dans des passages de l'ouvrage de Homère qui, regroupées, pourraient donner un nouvel éclairage historique sur cette période, explique Marcelo Magnasco, responsable du laboratoire de mathématiques et de physique à l'Université Rockefeller (New York, est), un des co-auteurs de cette recherche parue dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences (PNAS) du 23 juin.

Les scientifiques ont recherché dans l'ensemble de l'Odyssée des références astronomiques spécifiques pouvant être identifiées comme s'étant produites à une date précise.

Ils ont ensuite situé chacune de ces dates par rapport à une date de référence, celle du retour d'Ulysse quand il tue les prétendants qui avaient profité de sa longue absence pour courtiser son épouse, selon l'ouvrage.

Marcelo Magnasco et son confrère Constantino Baikouzis de l'Observatoire Astronomique de La Plata en Argentine, autre co-auteur de l'étude, ont identifié quatre événements astronomiques spécifiques.

Le jour de la tuerie des prétendants, Homère décrit à plusieurs reprises l'ombre produite par le passage de la Lune devant le Soleil, installant sur son passage la nuit en plein jour, selon ces scientifiques.

Six jours après le massacre, Homère écrit également que Vénus est visible très haut dans le ciel.

Vingt-neuf jours avant la tuerie, Homère indique que les constellations des Pléiades et de Bouvier (Bootes) peuvent être observées simultanément au coucher du Soleil.

Enfin, 33 jours avant ce même événement, le poète laisse entendre que Mercure est haut dans le ciel au moment de l'aurore.

Astronomiquement, ces quatre phénomènes interviennent à différents intervalles de temps et ne se reproduisent jamais exactement de la même façon.

Les chercheurs ont tenté de déterminer s'il y avait une date dans un créneau de cent ans englobant la date supposée de la chute de Troie qui pourrait correspondre exactement aux intervalles auxquels se sont produits les quatre événements astronomiques mentionnés dans l'Odyssée.

Il n'y en avait qu'une seule: le 16 avril 1178 avant notre ère.

"Si nous considérons comme exact l'événement de la tuerie des prétendants, le jour de l'éclipse, on pourrait alors déduire que tous les événements décrits dans l'Odyssée sont historiquement exacts", souligne Marcello Magnasco, tout en admettant que ces conclusion restent encore très hypothétiques.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.