ARABIE SAOUDITE - ISLAMISME

520 suspects détenus pour "terrorisme" en Arabie Saoudite

Depuis le début de l'année, 701 islamistes présumés de différentes nationalités ont été arrêtés en Arabie Saoudite. 520 d'entre eux, soupçonnés d'être impliqués dans des activités liées à Al-Qaïda, sont toujours détenus.

Publicité

Les autorités saoudiennes ont annoncé mercredi détenir 520 personnes soupçonnées de "terrorisme".

Selon le ministère de l'Intérieur cité par la télévision publique, il s'agit de nouvelles arrestations.

Un rapport lu sur une chaîne nationale révèle que deux cellules terroristes ont été démantelées récemment: la première dans la ville portuaire de Yanbou, à proximité d'un important terminal pétrolier et d'usines pétrochimiques, et la seconde dans une province de l'est du pays, où se situe le coeur de l'industrie de l'or noir du royaume. Pour la deuxième cellule, le ministère de l'Intérieur saoudien a précisé qu'il s'agissait de "ressortissants africains".

"Ils ont essayé de travailler dans l'industrie pétrolière. Il devenait évident qu'ils souhaitaient répandre leur idées partout, et collecter des fonds pour les envoyer à l'étranger."

L'Arabie saoudite, premier pays exportateur de pétrole et gardien des lieux saints de l'islam, est confrontée à une campagne de violence orchestrée depuis 2003 par Al Qaïda. 

L'an dernier, les autorités saoudiennes avaient déjà procédé à des centaines d'interpellations.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine