NIGER - CORRUPTION

Arrestation de l'ancien Premier ministre nigérien

L'ancien Premier ministre du Niger Hama Amadou, soupçonné de corruption, a été placé en détention. Cette arrestation pourrait avoir des conséquences sur l'élection présidentielle de 2009 pour laquelle il est donné favori.

Publicité

NIAMEY - L'ancien Premier ministre du Niger Hama Amadou, soupçonné de corruption, a été arrêté jeudi, a-t-on appris de source judiciaire.Amadou a été placé en détention à Koutakale, à une soixantaine de kilomètres de la capitale, Niamey, précisait-on de même source.

 

 

 

Le Parlement nigérien s'était prononcé mardi en faveur de l'engagement de poursuites à l'encontre de l'ancien chef du gouvernement, accusé d'avoir versé des pots-de-vin à un fonds spécial destiné à la presse nationale pour un montant qui avoisinerait 100 millions de francs CFA (152.000 euros).

 

 

 

En cas de poursuites, Amadou comparaîtra devant une Haute cour, seule habilitée à traiter les affaires impliquant des membres ou anciens membres du gouvernement pour des faits commis durant leur mandat.S'il était reconnu coupable lors de son procès, Amadou pourrait renoncer à se présenter à l'élection présidentielle de 2009, dont il est le favori depuis que l'actuel chef d'Etat, Mamadou Tandja, l'a démis de ses fonctions l'année dernière, en raison d'un autre scandale de corruption touchant deux anciens ministres de l'Education.

 

 

 

Les deux hommes appartiennent au même parti, le Mouvement national pour la société et le développement, que préside Amadou.La semaine dernière, l'ancien Premier ministre a accusé Tandja de fomenter un "complot politique" pour l'empêcher de briguer la présidence.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine