ETATS-UNIS - BANQUE

Countrywide accepte le rachat de Bank of America

Les actionnaires de Countrywide, 1er groupe de prêts immobiliers aux Etats-Unis, ont accepté l'offre de rachat de Bank of America pour quatre milliards de dollars. Le principe avait été négocié en janvier pour sauver le groupe de la faillite.

Publicité

Les actionnaires de Countrywide Financial, la plus importante institution de prêts impliquée dans la crise des crédits de l’immobilier (subprime) aux Etats-Unis, ont approuvé la vente à Bank of America pour un montant de quatre milliards de dollars, mercredi.

 

L’accord a été approuvé par plus de 69 % des actionnaires lors d’une session extraordinaire. La finalisation de la reprise devrait intervenir le 1er juillet.

 

Entre temps, la Californie, l’Etat le plus affecté par cette crise, a assigné Countrywide en justice pour pratiques inéquitables de prêt et dol. Le PDG Angelo Mozilo et le directeur financier David Sambol sont accusés de publicité trompeuse et de promotion inéquitable ayant poussé des propriétaires à souscrire des prêts à risques dans le seul but de les revendre sur le marché secondaire.

 

Bank of America avait accepté en janvier dernier de payer quatre milliards de dollars pour racheter Countrywide, scellant ainsi un accord permettant de sauver la plus importante des institutions de prêts immobiliers aux Etats-Unis. Ce rachat a permis de rassurer les acteurs du secteur qui craignaient les répercussions sur l’économie américaine d’un éventuel effondrement de Countrywide.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine