FOOTBALL - ITALIE

Lippi remplace Donadoni à la tête de la Squadra Azzura

Marcello Lippi reprend les rênes de la Nazionale. Il remplace Roberto Donadoni, récemment écarté de son poste d'entraîneur national. C'est sous Lippi que la sélection italienne avait remporté la Coupe du monde contre la France en 2006.

Publicité

Marcello Lippi a été nommé jeudi sélectionneur de l'Italie en remplacement de Roberto Donadoni, a annoncé la Fédération italienne de football.

 

"Marcello Lippi reprend les rênes de l'équipe nationale", a déclaré la FIGC dans un communiqué, précisant que Lippi, 60 ans, sera présenté à la presse mardi.

 

Lippi, sélectionneur de 2004 à 2006, avait mené la Squadra Azzurra au titre de championne du monde en Allemagne il y a deux ans.

 

Donadoni avait été remercié quelques heures plus tôt par la fédération après l'élimination de l'Italie en quarts de finale de l'Euro, dimanche dernier, aux tirs au but face à l'Espagne.

 

"La fédération considère que sa relation contractuelle avec Roberto Donadoni s'est terminée à sa date normale d'expiration", a déclaré la fédération italienne de football dans un communiqué sur son site internet (www.figc.it).

 

La fédération n'a pas eu à licencier formellement Donadoni puisque la prolongation de son contrat jusqu'en 2010 était
conditionnée à l'accession de l'Italie en demi-finale.

 

"Aujourd'hui, le président (Giancarlo) Abete a reçu le sélectionneur Roberto Donadoni dans les bureaux de la fédération
pour évaluer le travail fourni ces deux dernières années et la performance à l'Euro", pouvait-on lire dans le communiqué.

 

"Tout en reconnaissant le sérieux et le professionnalisme qui a distingué son travail à la tête de l'équipe nationale, le
président Abete a également informé l'entraîneur de sa décision."

 

Donadoni, qui est entré en fonction en juillet 2006 après le succès de la Coupe du monde en Allemagne, a payé le prix des performances poussives et sans inspiration de l'Euro 2008, où l'Italie n'a gagné qu'un match sur quatre, face à la France (2-0).

 

"Je suis déçu qu'une séance de penalties ait déterminé cette décision", a déclaré l'ancien milieu de terrain du Milan AC sur le site internet de La Gazzetta dello Sport (www.gazzetta.it).

 

"Pendant ces deux années, mon équipe d'Italie a fait quelque chose de bien. Un match ne peut pas tout effacer."

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine