ETATS-UNIS - JUSTICE

Un couple de milliardaires condamné pour esclavage

Un couple d'Américains vivant dans l'Etat de New York a été condamné à plusieurs années de prison pour avoir torturé ses deux domestiques indonésiennes, auxquels il avait confisqué leurs passeports.

Publicité

Un couple de milliardaires de Long Island (New York) a été condamné vendredi à des peines de plusieurs années de prison pour esclavage et torture sur leurs deux domestiques indonésiennes.

Mahender Sabhnani, 51 ans, a été condamné vendredi par un tribunal de Brooklyn à une peine de 3 ans et 4 mois de prison, au lendemain de la condamnation de son épouse Varsha Sabhnani, 46 ans, à une peine de 11 ans.

"Le trafic d'êtres humains est un problème global qui bafoue les droits de l'homme et la dignité humaine", a déclaré le procureur Benton J. Campbell.

Les Sabhnani, entrepreneurs en parfumerie sur l'île de Long Island près de New York, avaient été reconnus coupables en décembre 2007.

Le couple a régulièrement battu, ébouillanté et empêché de dormir les deux domestiques pendant plusieurs années. Celles-ci étaient également contraintes de monter et descendre des escaliers en guise de punition ou encore obligées de manger du piment rouge.

Le couple refusait par ailleurs de payer les deux femmes directement, envoyant à la place 100 dollars par mois à leurs familles en Indonésie. Les femmes travaillaient jusqu'à 20 heures par jour, selon le procureur.

L'épouse s'est vu infliger une peine bien supérieure à celle du mari car le tribunal a estimé qu'elle était plus directement responsable des sévices.

Les domestiques étaient en outre confinées dans le sous-sol ou le garage de la maison lorsque les Sabhnani recevaient des invités.

Les deux Indonésiennes, qui ne parlaient pas anglais, étaient arrivées sur le territoire américain légalement en 2002 et 2005, mais s'étaient fait confisquer leurs passeports par le couple. Depuis, leurs visas temporaires ont expiré.

La police avait arrêté les Sabhnani en mai 2007 après avoir trouvé l'une des deux domestiques dans un restaurant de restauration rapide, en haillons et avec des plaies ouvertes à la tête.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine