IRAK - ENVOYE SPECIAL

Le transfert du contrôle de la province d'Anbar reporté

Le transfert à l'armée irakienne du contrôle de la province d'Anbar a été reporté en raison d'une "tempête de sable". Jeudi la région a été frappée par un attentat qui a fait plus de 20 morts.

Publicité

Le transfert à l'armée irakienne du maintien de l'ordre dans la province occidentale d'Anbar a été reportée sine die en raison d'une tempête de sable annoncée pour samedi, a fait savoir l'armée américaine, au lendemain d'un attentat qui a fait 20 morts près de Falloudja.

  

La tempête, a précisé vendredi l'US Army, aurait pu interdire aux officiels attendus à la cérémonie de se rendre sur place.

 

Longtemps considéré comme le principal foyer de la guérilla, la vaste province d'Anbar, à l'ouest de Bagdad, a connu une nette amélioration depuis la formation de milices locales hostiles aux extrémistes islamistes d'Al Qaïda. Elle devait devenir samedi la première province à dominante sunnite à passer sous contrôle irakien.

 

Le lieutenant-colonel Chris Hugues, porte-parole des "marines" américains dans l'ouest de l'Irak, a nié tout lien entre le report du transfert d'autorité et l'attentat de jeudi, commis à Garma. Trois militaires américains comptent parmi les 20 morts.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine