OEUNOLOGIE

"Bordeaux fête le vin" bat des records

Le rendez-vous des amateurs de vin "Bordeaux fête le vin" a rencontré un franc succès auprès des Bordelais et des touristes. 450 000 personnes ont pu procéder à plus de 500 000 dégustations et bu quelque 45 450 bouteilles.

Publicité

Quelque 450.000 personnes ont participé à la sixième édition de "Bordeaux fête le vin", qui s'est déroulée de jeudi à dimanche sur les quais de la Garonne, battant ainsi tous les records d'affluence, ont indiqué dimanche les organisateurs.

Au cours de ces quatre jours de festivité, qui ont rassemblé amoureux du vin, de la gastronomie et du spectacle, les visiteurs ont procédé à plus de 500.000 dégustations et bu quelque 45.450 bouteilles.

"Nous avons vendu un quart de pass-dégustation en plus par rapport à 2006", a indiqué Alain Juppé, maire UMP de Bordeaux qui s'est félicité du succès de cette manifestation.

Selon lui "Bordeaux fête le vin" n'a connu "aucun débordement" en dépit de la très forte affluence, qui a cependant entraîné à quelques reprises "des goulots d'étranglement" .

Le fait que la fête du vin se déroule, pour la première fois, entièrement le long des quais de la Garonne, est "un progrès inconstable" car cela la rend "plus agréable", a expliqué le maire de Bordeaux.

Chaque soir, un spectacle audiovisuel a été projeté place de la Bourse pour un hommage moderne au vin de Bordeaux, suivi de feux d'artifice sur la Garonne, rassemblant jusqu'à 100.000 personnes. "C'était un spectacle magique et bluffant", a-t-il souligné.

Saint-Pétersbourg était la ville invitée d'honneur de cette sixième édition qui a enregistré un très grand nombre de visiteurs venus de l'étranger.

Le budget de "Bordeaux fête le vin" s'est élevé à 2,6 M EUR financés en grande partie par la mairie et le Conseil interprofesisonnel des vins de Bordeaux (CIVB) ainsi que par les collectivités territoriales, la filière du vin, la chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux et des entreprises privées.

Pour la prochaine édition, qui doit se tenir en 2010, Alain Juppé a promis d'améliorer les moyens, tout en soulignant que les budgets publics n'étaient pas extensibles. "Il faudra développer les partenariats privés et internationaux", a-t-il souligné.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine