RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

La Japon doit réduire plus ses émissions de CO2

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a appelé le Japon à se montrer plus ambitieux en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique.

Publicité

"Le Japon a indiqué qu'il souhaitait réduire ses émissions de 14% en 2020 par rapport à leur niveau actuel. J'appelle aujourd'hui le Japon a faire preuve de plus d'initiative, et à annoncer une proposition encore plus élevée", a déclaré M. Ban lors d'un discours à Kyoto, ville de l'ouest du Japon hôte du protocole du même nom sur la lutte contre le réchauffement climatique.

 

M. Ban s'exprimait à l'université de Kyoto, au deuxième jour d'une visite au Japon. Le secrétaire général effectue actuellement une tournée asiatique, qui doit également le conduire en Chine, en Corée du Sud, puis à nouveau au Japon pour le sommet du G8 du 7 au 9 juillet à Toyako, dans le nord de l'archipel.

 

Le Japon souhaite faire des questions environnementales un thème dominant de ce sommet des grands pays industrialisés.

 

Deuxième économie mondiale et pays leader en matière de technologies environnementales, le Japon "a la responsabilité politique et morale" de pousser pour des solutions au réchauffement climatique, a ajouté M. Ban.

 

"Ce changement (climatique) mondial réclame une réponse mondiale", a poursuivi le secrétaire général de l'ONU, selon qui "nous avons les ressources, nous avons les technologies, mais ce qui manque c'est la volonté politique au niveau des leaders" mondiaux.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine