Accéder au contenu principal
TENNIS - WIMBLEDON

Gasquet affronte Murray en 8e de finale à Wimbledon

4 min

Le numéro 1 français Richard Gasquet est confronté, ce lundi, au Britannique Andy Murray. Ce dernier entretient l'espoir de tout un peuple de voir, pour la première fois en 72 ans, l'un des siens sacré à Wimbledon.

Publicité

Le N.1 français Richard Gasquet est confronté ce lundi en 8e de finale à l'ambition et à la confiance croissantes du Britannique Andy Murray, qui entretient l'espoir de tout un peuple de voir l'un des siens sacré à Wimbledon pour la première fois en 72 ans.
Le seul autre tricolore encore en lice, Arnaud Clément, tentera de confirmer sa renaissance face au jeune Croate Marin Cilic, tombeur de son compatriote Paul-Henri Mathieu, dans une partie de tableau dégagée de toute tête de série où l'Aixois a un coup à jouer.
Par ailleurs, après une première semaine riche en surprises, tout est en place pour que le tournoi de Wimbledon se termine par les grands classiques Roger Federer contre Rafael Nadal et Serena contre Venus Williams dimanche prochain.
Ces monstres du jeu, qui totalisent pas moins de trente titres du Grand Chelem à eux quatre, ont été impressionnants de sérénité lors des trois premiers tours, surtout les deux hommes, et ont vu disparaître précocément leurs principaux challengers, Novak Djokovic, Andy Roddick, Maria Sharapova et Ana Ivanovic.
En huitièmes de finale, Federer va retrouver ce lundi une très vieille connaissance, l'Australien Lleyton Hewitt, contre lequel il reste sur une impressionnante série de onze victoires. Rafael Nadal, 2e joueur mondial affronte le Russe Mikhaïl Youzhny.
Mais les "sunlights" se concentreront sur le central où Gasquet, 22 ans, et Murray, 21 ans, s'affronteront dans un duel de joueurs attendus depuis longtemps au sommet. Le petit prodige de Sérignan a disputé une demi-finale l'an passé à Wimbledon, seul tournoi du Grand Chelem où il est parvenu à se hisser au-delà des 8e de finale. Le Britannique, lui, n'a jamais passé ce cap en trois tentatives (Wimbledon et US Open en 2006, Open d'Australie en 2007).
Si Gasquet a remporté leurs deux duels (dont celui de Bercy en octobre qui a privé Murray du Masters), il est hasardeux de se risquer à un pronostic entre deux joueurs qui ont connu une saison difficile, ont récemment changé d'entraîneurs, et semblent en progrès.
Lors du tour précédent, ils ont chacun perdu leur premier set du tournoi, contre son compatriote Gilles Simon pour Gasquet, face à l'Allemand Tommy Haas pour Murray, semblant alors perdre leur concentration dans des matches qu'ils avaient en mains.
Les deux se sont ressaisis mais ces épisodes ont montré que le mental pouvait rester le talon d'Achille de ces joueurs, comme s'ils avaient du mal à résister au poids de l'attente née de leur talent.
Depuis l'enfance, Gasquet est célébré en futur grand. Champion du monde juniors, il est le 2e plus jeune joueur à avoir participé à Roland-Garros, à 16 ans à peine. Quant à Murray, depuis son arrivée sur le circuit, il lui est quasiment intimé l'ordre de répondre à l'impatience d'un pays sevré de titres du Grand chelem masculins depuis Fred Perry en 1936.
Le soutien du Central ira inévitablement à l'Ecossais même s'il ne bénéficie pas de la cote d'amour qu'avait le moins doué mais très "British" et un tantinet aristocratique Tim Henman. Les sautes d'humeur de Murray, sa rage à fleur de peau, ont longtemps irrité un public très policé.
Contre Haas, Murray a montré qu'il avait peut-être mûri, réagissant à sa perte de concentration et au set perdu, pour reprendre avec autorité le contrôle. "C'est ce qui m'a fait le plus plaisir", a-t-il commenté. Murray "sera dur à battre", prévient Haas.
"Je ne suis pas vraiment intéressé par l'idée d'atteindre les quarts de finale. Je suis plus intéressé par la finale", lâche l'Ecossais. "Je me fiche d'être le méchant" en éliminant le chouchou du public, a de son côté répondu le Français à la presse britannique.
Le vainqueur pourrait avoir à affronter en quarts Rafael Nadal, 2e joueur mondial, qui affronte le Russe Mikhaïl Youzhny.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.