HAUTE COUTURE - HOMME

Lanvin ou l'amour du risque

Pour réussir une collection, selon Lucas Ossendrijver, styliste chez Lanvin, il faut comprendre l'époque, puiser dans sa mémoire et goûter. Chez Paul Smith, l'homme du printemps 2009 est un mélange d'aristocrate anglais et de mauvais garçon.

Publicité

Chez Lanvin, Lucas Ossendrijver a remporté une ovation pour sa collection dont l'élégance décontractée a une fois de plus séduit le public. Coiffés de chapeaux de paille, ses hommes portent de souples costumes aux vestes froncées sur le devant et à la taille, et aux pantalons également parcourus de fronces.

Ils aiment les superpositions, les chemises soyeuses à larges plis plats, ou sans col, les chemisettes amples dans le dos. Pas de cravate, ni de noeud papillon, juste un foulard noué comme un collier de chien.

La neutralité de la palette des couleurs ajoute à la douceur de l'ensemble.

Le créateur Bernard Wilhelm, quant à lui, est toujours aussi détonnant. Il a une nouvelle fois proposé un vestiaire qu'on imagine mal en usage dans la vie quotidienne.

Chez lui, l'homme du printemps 2009 tiendra à la fois du garde suisse, du gladiateur, du page, du courtisan ou du fou d'un royaume baroque. Le styliste propose en effet de nombreuses culottes bouffantes à rayures or et noir, d'amples chemises aux poignets resserrés ou à collerettes, des tuniques brodées sur leggings bicolores, des pantalons au genou aux généreux bouillons.

Des alignements de boutons-grelots ornent des gilets cintrés, des couronnes ou des coiffes surréalistes complètent ces tenues.

La maison Martin Margiela a dessiné pour le printemps prochain une collection qu'elle a voulue "beaucoup plus douce, avec plus de pastels et moins structurée" que d'habitude.

Le thème de la boule à facettes disco devient l'un des codes de la maison. Des vestes, chemises, pantalons et leggings sont ornés de petits carrés de miroir provenant d'une boule disco.

La maison a également conçu des vêtements et des chaussures avec un excès de matière qui crée des plis sur le col, la ceinture ou les souliers.

Une attention particulière a été portée aux chaussures qui s'ornent de clous sur les talons ou de véritables confettis appliqués sur une base en cuir puis plastifiés.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine