Accéder au contenu principal

Le Kenya appelle à la suspension de Mugabe de l'UA

"Mugabe devrait être suspendu jusqu'à ce qu'il autorise l'UA à faciliter des élections libres et équitables", a déclaré le Premier ministre kényan Raila Odinga, lors d'une conférence de presse à Nairobi.

Publicité

Le Premier ministre kényan Raila Odinga a appelé lundi à la suspension du président zimbabwéen Robert Mugabe de l'Union Africaine (UA) jusqu'à ce qu'il autorise des élections libres et équitables, lors d'une conférence de presse à Nairobi.

"Mugabe devrait être suspendu (de l'UA) jusqu'à ce qu'il autorise l'UA à faciliter des élections libres et équitables", a déclaré M. Odinga à la presse à l'issue d'une rencontre avec le sénateur américain de Floride, Bill Nelson.

"L'UA créerait un dangereux précédent en permettant à Mugabe de participer à ses rencontres", a ajouté le Premier ministre.

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a de fait été accueilli lundi à Charm el-Cheikh au 11e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) par ses pairs africains.

Raila Odinga, Premier ministre d'un gouvernement de coalition au Kenya né de la sanglante crise post-électorale dans ce pays début 2008, est l'un des hommes politiques du continent les plus virulents sur la crise zimbabwéenne.

Le Kenya est toutefois représenté à Charm el-Cheikh par le président officiellement réélu Mwai Kibaki, qui n'a jusqu'à présent pas fait de déclaration publique sur le Zimbabwe.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.