PAYS-BAS

Le tabac banni des bars néerlandais, pas le cannabis

Depuis le 1er juillet au matin, le tabac est interdit dans les lieux publics aux Pays-Bas. Dans les célèbres coffee shops, les consommateurs pourront toujours prendre du cannabis, mais il faut qu'ils apprennent à le fumer pur.

Publicité

Avec l'interdiction du tabac dans les restaurants et bars néerlandais le 1er juillet, les Pays-Bas s'inscrivent dans le sillage des pays européens sans cesse plus nombreux à limiter ou bannir la cigarette dans les lieux publics.

La Grèce, championne du tabagisme avec 42,5% de fumeurs invétérés dans la population des 15-64 ans, a été la première à interdire la consommation de tabac dans les lieux publics en 2002, sans toutefois s'attaquer aux bars. Cette législation est restée en grande partie lettre morte, mais le ministère de la Santé s'apprête à déposer un projet de loi bannissant la fumée de tous les lieux publics, y compris les cafés et restaurants, à partir de 2010.

Ce sont les Irlandais qui les premiers ont frappé fort en interdisant la cigarette en mars 2004 dans les lieux publics, y compris dans les pubs.

Les Italiens se sont eux habitués, depuis janvier 2005, à prendre leur espresso sans tabac dans les cafés, restaurants et lieux publics.

Outre ces pays, l'interdiction dans les espaces publics vaut pour: la Norvège, Malte, la Suède, le Royaume-Uni, l'Espagne, la Lettonie, la Lituanie, l'Estonie, la France, la Finlande, le Danemark, la Belgique, les Pays-Bas ou encore l'Islande. Force est néanmoins de constater que peu d'entre eux se sont attaqués aux bars et restaurants.

C'est le cas de l'Espagne, où les établissements de plus de 100m2 sont obligés de séparer physiquement fumeurs et non-fumeurs. Les autres peuvent choisir l'une ou l'autre solution, mais la majorité sont restés fumeurs. Le Portugal a adopté un compromis similaire.

Au Danemark, certains cafetiers contournent déjà une loi entrée en vigueur en août qui prévoit une atmosphère sans tabac dans les locaux de plus de 40 m2. Certains ont décidé de réaménager leurs bars pour en réduire la surface.

La Suède et la Finlande -qui comptent les plus faibles proportions de fumeurs en Europe, respectivement 18% et 22% de la population- ont toutes les deux légiféré dans les bars, restaurants et boîtes de nuit.

Très à la traîne en matière de lutte antitabac, l'Allemagne a seulement banni la fumée le 1er septembre dernier dans les transports publics, ainsi que dans les bâtiments dépendant du gouvernement fédéral. Pour les bars et restaurants, une interdiction est pourtant en marche. Les Etats régionaux n'ont plus qu'à l'appliquer.

La Commission européenne s'est prononcée début 2007 pour une interdiction générale de fumer dans les espaces publics fermés, sans exception pour les restaurants, en lançant un large débat sur la nécessité d'adopter des lois contraignantes au niveau de l'UE. Mais ce n'est pas pour bientôt: les Etats membres ont freiné des quatre fers.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine