Accéder au contenu principal
ESPACE - JAPON

Plus d'un million d'euros pour se marier dans l'espace

2 min

Une société japonaise a ouvert les réservations aux couples qui voudraient se marier dans l'espace. Pour 1,45 million d'euros, ils pourront être conjointement propulsés en altitude, le temps d'échanger leur consentement en apesanteur.

Publicité

Les couples fortunés vont pouvoir littéralement réaliser le grand saut dans l'inconnu: telle est la promesse d'une société japonaise qui prévoit d'organiser des mariages dans l'espace.

La firme tokyoïte First Advantage a ouvert mardi les réservations pour les futurs époux, prêts à dépenser quelque 240 millions de yens (1,45 million d'euros) pour prendre place à bord d'une petite navette spatiale qui sera propulsée à une altitude de 100 kilomètres.

Pendant ce vol d'une heure, le couple passera quelques minutes en apesanteur, court laps de temps durant lequel les amoureux échangeront leur consentement. Jusqu'à trois invités pourront embarquer dans la navette pour assister à la noce.

Les formalités de la cérémonie de mariage se tiendront avant le décollage afin que les couples, après s'être dit "oui", puissent passer l'essentiel du vol à contempler les contours de la Terre à travers le hublot.

First Advantage va gérer ces vols en partenariat avec l'entreprise américaine Rocket Plane, qui fera décoller les navettes depuis un aéroport privé dans l'Oklahoma (centre des Etats-Unis).

Bien qu'elle lance cette offre au Japon, First Advantage pense recevoir l'essentiel des demandes de la part de riches Chinois et Arabes du Golfe persique. Elle affirme avoir reçu des requêtes de clients intéressés avant même d'avoir ouvert les réservations.

Le tourisme spatial se développe et attire des entreprises depuis que le premier voyageur particulier de l'espace, le millionnaire américain Dennis Tito, a payé 20 millions de dollars à l'agence spatiale russe pour un aller-retour cosmique en 2001.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.