ETATS-UNIS - LICENCIEMENT

Starbucks compte fermer 600 cafés "non rentables"

Le géant américain Starbucks Coffee annonce la fermeture de quelque 600 cafés jugés "non rentables" aux Etats-Unis et la suppression de 12 000 postes. Cette révélation a suscité un bond de plus de 3 % de son titre en Bourse.

Publicité

Starbucks a annoncé mardi soir qu'il avait l'intention de fermer environ 600 cafés dont la rentabilité est jugée insuffisante et de supprimer jusqu'à 12.000 postes, à temps plein et à temps partiel.


Ces fermetures supplémentaires porteront à 600 le nombre des cafés de la chaîne voués à disparaître. La charge totale avant impôt liée à cette restructuration sera de l'ordre de 328 à 348 millions de dollars.


Le titre Starbucks, sur cette annonce, a fait un bond de plus de 3% à 16,14 dollars dans les transactions électroniques d'après-Bourse.


La majorité des cafés seront fermés d'ici la fin du premier semestre de l'exercice à septembre 2009, a précisé le groupe, soit d'ici la fin de cette année environ.


Starbucks a indiqué que 70% des cafés concernés avaient été ouverts depuis le début de l'exercice 2006.


La chaîne prévoit d'ouvrir moins de 200 nouveaux cafés aux Etats-Unis au cours de l'exercice 2009, contre 250 envisagés
précédemment.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine