Accéder au contenu principal
IRAK - EMIRATS ARABES UNIS

Les EAU annulent la dette irakienne

1 min

Les Emirats arabes unis ont annulé l'intégralité de la dette irakienne, intérêts et arriérés compris, qui représentait près de 7 milliards de dollars. Un ambassadeur des EAU en Irak a en outre été désigné.

Publicité

Les Emirats arabes unis ont annulé dimanche la dette irakienne et son service, estimés à quelque 7 milliards de dollars, a annoncé une source officielle au début d'une visite à Abou Dhabi du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki.

Cette source a estimé la dette et son service à "un peu moins de sept milliards de dollars", alors que l'agence officielle Wam a parlé de 4 milliards de dette et n'a pas précisé le montant de son service.

"Le président, cheikh Khalifa ben Zayed Al-Nahyane a annoncé que l'Etat des Emirats arabes unis avait décidé d'annuler toute la dette irakienne, d'un montant de quatre milliards de dollars, contractés à différentes époques, en plus de ses intérêts", écrit l'agence Wam.

Selon l'agence, cheikh Khalifa a fait cette déclaration en recevant M. Maliki dans l'un de ses palais d'Abou Dhabi entouré des principaux responsables de la fédération.

M. Maliki a entamé dimanche une visite de deux jours aux Emirats.

Peu auparavant, les Emirats ont annoncé la nomination d'un ambassadeur à Bagdad, un mois après avoir dit son intention de le faire. Ils deviennent ainsi le deuxième pays arabe, après la Jordanie, à décider d'un rétablissement total de ses relations avec l'Irak depuis l'invasion américaine en 2003.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.