Accéder au contenu principal

Le dilemme de la BCE

Le relèvement des taux directeurs par la Banque centrale européenne était attendu et anticipé par les marchés. Il a eu lieu sans surprise jeudi 3 juillet.

Publicité

La BCE a relevé son taux directeur d’un quart de point de base, de 4 à 4,25 %. Elle espère ainsi contenir les pressions inflationnistes liées à la hausse des prix du pétrole et des matières premières. En contrôlant l’inflation, seul mandat de la BCE, Jean-Claude Trichet espère relancer en Europe la croissance. Pour les industriels du secteur énergétique et automobile qui se sont rencontrés à l’occasion des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, la flambée des prix a des répercussions sur leurs coûts. L’impact sur les prix pour les consommateurs ne devrait pas tarder à se faire ressentir.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.