Accéder au contenu principal
VOS REACTIONS

"Non" irlandais : vos réactions

3 min

Camouflet mérité ou ingratitude d'un peuple choyé par l'Union européenne ? Donnez votre avis sur le "non" des Irlandais au traité de Lisbonne.

Publicité

Les visiteurs de France24.com ont été nombreux à réagir au "non" irlandais au traité de Lisbonne. Pour plusieurs d’entre eux, les Irlandais ont fait justice aux Européens : 

Un internaute anonyme écrit ainsi: "Vive l'Irlande ! Les Irlandais peuvent être fiers d'avoir exprimé l'opinion d'un très grand nombre d'Européens que l'on a empêché de donner leur opinion.". Il conclut: "Oui à l'Europe! Non au traité!"

Abeillon renchérit : "Merci au peuple irlandais pour ce camouflet européen ! Si notre 'cher' président avait soumis au peuple français le traité de Lisbonne, il aurait eu la même réponse." 

Cependant, certaines réactions font état d'une profonde déception après le rejet du texte. "Ceux qui disent un grand bravo et merci à l'Irlande sont soit eurosceptiques, soit complètement stupides !", affirme Nicolas, ajoutant que les Irlandais ont voté contre leur gouvernement et pas contre le traité.
 
Derambure voit dans le résultat du référendum une marque d'ingratitude: "Les Irlandais sont bien contents d'avoir reçu les finances de l'Europe, écrit-il. On ne voit à Dublin que grues, immeubles, centres d'affaires, etc. Le trop-perçu serait le bienvenu pour certaines routes françaises ou l'aide aux pêcheurs bretons."

Parmi les partisans du Oui, certains préfèrent s'en prendre à la méthode choisie plutôt qu'aux électeurs irlandais. "Je trouve triste que les Irlandais aient ainsi réagi, mais je crois que le problème est autre, écrit Julienbzh35. En effet on demande à des citoyens qui sont incapables de comprendre quoi que ce soit de s'exprimer sur un sujet purement juridique... Autant demander à un Parisien de traire une vache." Baptiste ajoute : "Ce qui est idiot, ce n'est pas de ne pas prendre en compte les Non français et néerlandais, mais de demander au peuple la réponse à une question qu'ils ne comprennent pas."

Que faire maintenant que l'Irlande a bloqué l'application du traité ? Pour Condorcet, qui voit là une "petite leçon de démocratie active", "il faut tout remettre à plat (et tout particulièrement la Commission...) et donner de vrais pouvoirs au Parlement européen". Alors seulement se dégagera peut-être " l'idée d'une 'nation' Europe". Il estime en tout cas que les Européens ont "du pain sur la planche". 

Libertecherie, quant à elle, souhaite un nouveau vote pour remettre en cause l'Union européenne telle qu'elle fonctionne aujourd'hui : "Ce qu'il faut faire, arrivés ou nous en sommes, c'est un référendum unique au niveau de l'Europe, tous ensemble, le même jour, pour dire non à cette Europe qui ne nous convient pas telle qu'elle nous est vendue."

 

Lisez notre article sur les réactions des Irlandais dans les rues de Dublin

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.