NUCLEAIRE

La Corée du Nord accepte la visite d'experts internationaux

Les pourparlers de Pékin, portant sur l'arrêt des activités nucléaires de Pyongyang, ont conduit la Corée du Nord à accepter le principe d'une visite des inspecteurs internationaux pour contrôler les sites sensibles.

Publicité

PEKIN (Reuters) - Un nouveau cycle des pourparlers réunissant six pays sur le programme nucléaire de la Corée du Nord doit s'ouvrir ce jeudi à Pékin pour une durée de trois jours.
 

Ces négociations, les premières depuis neuf mois, porteront essentiellement sur la vérification du rapport d'activités
nucléaires remis le mois dernier par Pyongyang à la Chine.

 
"Evidemment nous allons nous concentrer essentiellement sur a vérification afin de conclure cette phase", a déclaré l'émissaire américain Christopher Hill.

 
Outre les deux Corées et le pays hôte, la Chine, ces pourparlers à six, dont le coup d'envoi sera donné à 08h00 GMT, réunissent la Russie, les Etats-Unis et le Japon.

 
Hill a déclaré qu'il aurait des entretiens séparés avec les délégations russe, chinoise et japonaise en marge des discussions à six.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine