Accéder au contenu principal

Pognon est dans les temps pour les JO

Le sprinter Ronald Pognon a réussi, sur 100 m, les minima exigés par la Fédération française pour prétendre à une place pour les Jeux de Pékin, 10 sec 13/100. Le sprinteur a réalisé ce temps lundi soir à Rethymnon, en Crète.

Publicité

Ronald Pognon a réussi les minima pour les jeux Olympiques en prenant la 2e place du 100 m en 10 sec 13/100 (vent: +1,20 m/s), lundi lors de la réunion de Vardinoyianni, à Rethymnon en Crète.

Ce chrono correspond exactement au minima exigé par la Fédération française (FFA) sur la distance.

Pourtant, Pognon n'était pas au mieux quelques heures avant la course.

"Ce matin, j'avais très mal au ventre, sans doute à cause des fruits qu'on avait mangés la veille, et on a dû appeler le médecin, a-t-il déclaré par téléphone à l'AFP. A l'échauffement, j'avais encore mal. Pendant la course, je suis sorti assez bien, mais je n'ai pas poussé assez. Ensuite j'ai accéléré et je suis revenu très fort sur Marc Burns. Quand j'ai vu qu'il avait gagné en 10 sec 03, alors que je le collais aux fesses, je pensais même avoir fait mieux."

"Avec la saison blanche que j'ai connu l'an dernier (à cause d'une douleur récurrente aux ischio-jambiers) et mon début de saison en demi-teinte, j'avais perdu confiance en moi, a-t-il ajouté. A la Coupe d'Europe, j'en avais marre du 100 m, mais j'ai beaucoup discuté avec mon entraîneur Pierre-Jean Vazel et à Reims ça allait mieux (10.23)."

Le sprinteur est le onzième athlète français à avoir réussi les minima pour Pékin, avant la date limite fixée au 26 juillet à minuit (19 autres athlètes ont déjà été présélectionnés par la FFA au vu de leurs performances en 2007).

Vainqueur du 200 m B en 20 sec 81/100, il espère aussi réussir les minima sur cette distance (20.33) aux Championnats de France, organisés du 24 au 26 juillet à Albi. Il pourrait d'ici là renoncer à la réunion de Paris/Saint-Denis, vendredi. "Il faut voir, car je suis vraiment fatigué et j'ai envie de refaire un cycle de travail", a-t-il précisé.

Les autres athlètes français, également diminués par une intoxication alimentaire, n'ont pas été aussi en vue. David Alerte a fini 4e du 200 m A en 21 sec 03, Adrianna Lamalle 6e du 100 m haies en 13 sec 03 et Teresa Nzola Meso 6e du triple saut avec 14,00 m.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.