Accéder au contenu principal
TURQUIE - PKK

Nouveaux affrontements dans le sud-est de la Turquie

2 min

Soldats turcs et rebelles kurdes se sont affrontés dans la nuit, faisant deux victimes dans chaque camp. L'armée turque accentue la répression contre le PKK dans le sud-est et affirme avoir tué 33 rebelles près de la frontière irakienne.

Publicité

Deux rebelles kurdes et deux soldats turcs ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans des affrontements dans le sud-est de la Turquie, ont annoncé vendredi les forces de l'ordre.

Les rebelles et l'un des soldats sont morts au cours d'affrontements dans la région montagneuse de la province de Bingol, lorsqu'une patrouille s'est retrouvée face à un groupe de rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont indiqué ces sources.

L'opération se poursuivait dans la journée afin de traquer les membres du PKK qui ont réussi à s'échapper.

Le deuxième soldat est mort dans des combats dans les montagnes de Kupeli, dans la province de Sirnak, près de la frontière avec l'Irak, ont indiqué des responsables locaux.

L'armée turque a accentué depuis la semaine dernière la répression contre le PKK dans le sud-est et a affirmé avoir tué 33 rebelles près de la frontière irakienne.

Le PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne, a entamé en 1984 une lutte séparatiste armée dans le sud-est et l'est anatoliens, à la population en majorité kurde, un conflit qui a fait plus de 37.000 morts selon les chiffres officiels.

Depuis le mois de décembre, l'armée turque a intensifié ses opérations contre le PKK, recourant notamment à des bombardements aériens. Elle était également entrée dans le nord de l'Irak pour y poursuivre des combattants du PKK.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.