Accéder au contenu principal

Nouri al-Maliki dément soutenir la candidature d'Obama

Le gouvernement irakien a démenti l'idée selon laquelle Nouri al-Maliki soutiendrait Barack Obama dans la course à la présidentielle. Le Premier ministre irakien avait déclaré dans la presse soutenir le plan du candidat démocrate pour l'Irak.

Publicité

Le gouvernement irakien a rejeté dimanche l'idée d'un soutien apporté par le premier ministre Nouri al Maliki au candidat démocrate à la présidentielle américaine Barack Obama.

Ali Debbagh, le porte-parole du gouvernement, a indiqué que des propos de M. Maliki commentant, dans un hebdomadaire allemand, le plan de Barack Obama pour le retrait des troupes américaines d'Irak avaient été "mal compris".

"Les propos du premier ministre et de n'importe quel membre du gouvernement irakien ne devraient pas être perçus comme une soutien à un candidat quelqu'il soit", a assuré M. Debbagh, dans un communiqué.

"M. Maliki a confirmé que ces déclarations au Magazine allemand Der Spiegel ont été mal comprises et mal traduites et n'ont pas été rapportées de façon exactes à propos de la vision du Sénateur Barack Obama (...) sur la programmation du retrait des troupes américaines d'Irak", a ajouté M. Debbagh.

Commentant l'engagement de Barack Obama de retirer les troupes de combat américaines d'Irak dans les 16 mois s'il est élu à la Maison Blanche, M. Maliki avait indiqué dans cet entretien : "Nous trouvons que ce serait le bon délai pour le retrait, sous réserve de possibilité de petits changements".

"Jusqu'à présent les Etats-Unis peinent à adopter une date concrète pour le retrait parce qu'ils ressentent cela comme l'aveu d'une défaite, alors que ce n'est pas le cas", a poursuivi le Premier ministre.

Les forces américaines devraient quitter le pays "aussi vite que possible", a-t-il ajouté.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.