Accéder au contenu principal
TENNIS - ATP

Federer pourrait perdre sa place de numéro un mondial

2 min

Le Suisse Roger Federer a subi une sévère défaite (2-6, 7-5, 6-4) face au Français Gilles Simon lors du deuxième tour du tournoi de Toronto, fragilisant sa position de numéro un mondial au classement ATP face à son challenger Nadal.

Publicité

Le Suisse Roger Federer a subi une sévère défaite (2-6, 7-5, 6-4) mercredi face au Français Gilles Simon lors du deuxième tour du tournoi de Toronto, fragilisant sa position de numéro un mondial au classement ATP face à son challenger Rafael Nadal.

Federer, qui effectuait son entrée en lice dans le tournoi, a créé la surprise en s'inclinant en trois sets face à Gilles Simon, 22e joueur mondial, pour son premier match depuis sa finale perdue lors du tournoi de Wimbledon le 6 juillet dernier.

Gilles Simon, vainqueur dimanche du tournoi sur dur d'Indianapolis, n'avait jamais joué contre le champion suisse jusqu'à aujourd'hui.

"Je ne sais pas quoi penser. C'est incroyable de battre Roger comme cela", a déclaré le tennisman français. "J'étais très tendu au début de la partie, mais peu à peu j'ai eu de bonnes sensations. J'ai joué mon tennis et combattu pour chaque point. Je ne parviens pas à croire que j'ai gagné ce match", a-t-il ajouté.

"C'est important de rester positif. La saison sur dur vient de commencer et il reste neuf mois", a réagi Roger Federer. "Ce n'est pas la fin du monde, même si j'aurais voulu faire un meilleur début. Il faut désormais que je me projette vers l'avant", a-t-il ajouté.

Le Suisse, qui a commencé l'année 2008 avec un total de 1445 points d'avance sur Rafael Nadal, se retrouve désormais directement menacé par son challenger espagnol, qui s'est facilement défait de l'Américain Jesse Levine (6-4, 6-2) lors du deuxième tour du tournoi de Toronto.

Federer, qui ne possédait plus que 545 points d'avance sur Rafael Nadal avant le début du tournoi, pourrait perdre sa place de numéro un mondial, qu'il a occupé sans discontinuer pendant 234 semaines depuis 2004.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.