Accéder au contenu principal

Le Swaziland, pays méconnu et ravagé par le sida

Le Swaziland, petit pays d'Afrique australe, a vu sa population diminuer de 18 % en dix ans. Le sida est la première cause de ce déclin démographique. 40 % des adultes swazilandais sont séropositifs ou malades du sida.

Publicité

La population du Swaziland, un petit pays d'Afrique australe ravagé par le sida, a baissé d'environ 18% en une décennie, a annoncé vendredi un ministre, citant les chiffres du recensement 2007.

Selon le recensement de mai 2007, le royaume du Swaziland comptait 1.018.449 habitants, dont 78% vivaient en zone rurale, a déclaré le ministre du Plan et du Développement économique, Absalom Dlamini, dans la ville de Pigg's Peak (nord du pays) lors de la Journée mondiale de la population.

Ce pays, où près de 40% des adultes sont séropositifs ou malades du sida, a vu sa population baisser de 218.672 personnes depuis le précédent recensement effectué en 1997 (1.237.121 habitants), soit une chute de 18%.

Pour la représentante locale du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap), Aisha Camara, ce nouveau recensement montre aussi que "le Swaziland est l'un des pays qui a fait le moins de progrès pour réduire la mortalité infantile et celle des femmes".

Selon Mme Camara, 589 femmes sur 100.000 meurent chaque année en donnant naissance au Swaziland, pays pauvre et enclavé entre l'Afrique du Sud et le Mozambique.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.