Accéder au contenu principal

Menace terroriste sur les JO de Pékin

Les autorités chinoises ont rejeté les menaces d'attaques lors des Jeux Olympiques, du Parti islamique du Turkistan, revendiquant les attentats dans des autobus à Shanghai. Selon des experts américains, la menace est "crédible".

PUBLICITÉ

La menace d'un groupe séparatiste ouïghour de lancer des attaques durant les Jeux olympiques est "crédible", ont affirmé des experts américains samedi après que le groupe ait revendiqué plusieurs attentats en Chine.

Bien que les autorités chinoises aient nié samedi que le Parti islamique du Turkestan (TIP) ait été l'auteur d'un attentat contre un bus à Shanghai en mai dernier, le groupe de surveillance des menaces terroristes IntelCenter, basé aux Etats-Unis, a affirmé le contraire.

"A ce stade, nous pensons que, étant données les capacités avérées du TIP de mener des attaques à la bombe (...) et étant donné que les JO représentent une occasion de frapper la Chine, la menace est crédible et doit être prise sérieusement", a déclaré Ben Venzke, directeur d'IntelCenter.

D'après des responsables de l'agence privée Stratfor, spécialisée dans le renseignement, le Parti islamique du Turkestan est un autre nom utilisé pour désigner le Parti islamique du Turkestan oriental (ETIM), un groupe séparatiste ouïghour qui cherche à établir un Etat indépendant dans la région musulmane du Xinjiang, dans l'ouest de la Chine.

Les Etats-Unis, la Chine et d'autres pays ont placé l'ETIM sur leur liste des groupes terroristes.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.