Accéder au contenu principal

La flamme olympique arrivée à Pékin

La flamme olympique est arrivée dans la capitale chinoise, après avoir parcouru le globe en 130 jours. Elle suivra un itinéraire qui la mènera devant tous les sites importants de Pékin, de la Cité interdite à la place Tiananmen.

Publicité

La flamme olympique est arrivée mardi dans la capitale chinoise après un relais célébré dans la joie dans le sud-ouest du pays, frappé en mai dernier par un tremblement de terre dévastateur.

 

Le dernier relais du périple de la flamme, qui a parcouru le globe en 130 jours, débutera mercredi dans la Cité interdite et suivra ensuite un itinéraire qui la mènera devant tous les sites importants de la capitale, comme la place Tiananmen. Les habitants de Pékin ont été prévenus qu'ils devront se soumettre à des contrôles de sécurité particulièrement poussés, les autorités chinoises étant soucieuses d'éviter toutes perturbations - et toute mauvaise publicité -lors du dernier relais de la flamme avant l'ouverture officielle des Jeux, vendredi.

 

"C'est la fierté du peuple chinois", s'est exclamé Xu Min, un ouvrier, qui a assisté au milieu d'une foule en liesse au passage de la flamme à Chengdu, capitale de la province du Sichuan durement touchée en mai par un violent tremblement de terre qui a fait 70.000 morts.

 

Les étapes internationales du parcours de la flamme ont été marquées par de nombreuses manifestations organisées par des militants critiquant la politique chinoise au Tibet, au Soudan ou en matière de droits de l'homme.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.