Accéder au contenu principal
SIDA - CONFERENCE

Une campagne pro-préservatif pas très catholique

2 min

Des associations de jeunes catholiques mènent, en marge de la conférence internationale sur le sida, une campagne en faveur du préservatif qui détourne des citations extraites de la Bible. L’archidiocèse local n’apprécie guère.

Publicité

"Aime ton prochain comme toi-même. Utilise un préservatif." C'est l'un des slogans adoptés par deux associations de jeunes catholiques, qui profitent de la Conférence mondiale sur le sida pour distribuer des tracts et coller des affiches dans le métro et les autobus de Mexico.

Ces tracts et affiches comportent aussi des citations du Cantique des cantiques, comme celles-ci : "Sous ta langue se trouvent le lait et le miel" ; "Tes seins sont comme des grappes de raisin, et ton haleine est aussi délicieuse qu'un parfum de pommes."

"Ces citations démontrent que la Bible n'a pas toujours condamné la sexualité, et même, qu'elle a valorisé le plaisir", explique Minerva Santamaría, la porte-parole des Femmes catholiques en faveur du droit à décider (CPDD), au quotidien argentin Página 12.

"Contresens", fulmine le théologien Fray Julián Cruzalta, qui rappelle au journaliste de FRANCE 24 que pour l'Eglise, le Cantique des cantiques est "une allégorie de l'amour de Dieu avec son Eglise." 

L'Archidiocèse de Mexico a dénoncé pour sa part "une profanation des Saintes écritures" et rappelé que "la Bible ne fait pas mention du préservatif".

"Les positions de la hiérarchie catholique conservatrice," s'obstine Santamaria dans Página 12, "ont sur la jeunesse un effet dévastateur. On ne peut pas revendiquer une culture de la vie tout en interdisant l'usage du préservatif et en prônant l'abstinence pour toute prévention."

Le Mexique est, après le Brésil, le pays latino-américain qui compte le plus de séropositifs (plus de 200 000, selon le programme des Nations unies sur le sida). Chaque année, environ 8 000 nouveaux cas d'infection sont détectés.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.