Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Un réseau de fraude à la carte de crédit démantelé

2 min

Onze personnes ont été inculpées aux États-Unis pour le vol et la revente de 40 millions de numéros de cartes de crédit obtenus en piratant les réseaux de grands distributeurs américains et revendus via internet à d'autres malfaiteurs.

Publicité

Onze personnes ont été inculpées à Boston (est) mardi pour le vol et la revente de quelque 40 millions de numéros de cartes de crédit obtenues en piratant les systèmes informatiques de neuf grands distributeurs américains, a indiqué le ministère de la Justice.

Selon le ministère, il s'agit de la plus importante affaire de piratage et de vol d'identité jamais traitée.

Les numéros volés étaient revendus via internet à d'autres malfaiteurs aux Etats-Unis et en Europe de l'est et utilisés pour retirer des dizaines de milliers de dollars.

Parmi les onze personnes poursuivies figurent trois Américains, trois Ukrainiens, deux Chinois, un Bélarusse, un Estonien, et un autre dont le pays d'origine est inconnu, a précisé le ministère.

Selon l'accusation, les suspects ont obtenu les numéros de cartes de crédit en piratant les réseaux sans fil de revendeurs tels que TJX Companies, BJ's Wholesale Club, OfficeMax, Boston Market, Barnes & Noble, Sports Authority, Forever 21 and DSW.

Une fois à l'intérieur des réseaux, ils installaient des programmes "renifleurs" qui capturaient les numéros de cartes, ainsi que les mots de passe et les informations bancaires.

"Cette affaire montre comment l'utilisation d'un clavier avec de mauvaises intentions peut avoir des effets coûteux. Les consommateurs, les entreprises et les gouvernements du monde entier doivent continuer à développer des façons de protéger leur informations personnelles et professionnelles sensibles", a déclaré le procureur du Massachusetts Michael Sullivan.

 


 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.