Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS - SUISSE - JUSTICE

Le jugement d'un ancien collaborateur d'UBS reporté

1 min

Un juge reporte de deux mois le jugement qui devait être prononcé contre un ancien collaborateur américain de la banque UBS. Bradley Birkenfeld avait aidé de riches clients américains à soustraire plusieurs milliards de dollars au fisc.

Publicité

Bradley Birkenfeld a reconnu mi-juin devant la justice avoir aidé de riches clients à détourner des millions de dollars d'impôts, en les plaçant dans des banques suisses et du Liechtenstein.

Le banquier avait reconnu avoir effectué de nombreux voyages entre les Etats-Unis et l'Europe de 2001 à 2006 pour aider des clients, en particulier son coaccusé, Mario Staggl, un magnat de l'immobilier, à dissimuler leurs avoirs, et à réaliser une économie d'impôts évaluée à 7,2 millions de dollars au total.

En reportant le jugement au 17 octobre, le juge américain a répondu a une demande conjointe de l'accusé et du parquet, ce qui devrait permettre au gouvernement américain de disposer de plus de temps pour obtenir des informations de la part de l'accusé.

Après avoir reconnu sa culpabilité, M. Birkenfeld a en effet commencé à collaborer avec la justice américaine et il se pourrait qu'il révèle les noms de ses clients et ceux d'autres dirigeants qui ont participé à cette fraude.

Début juillet, un juge fédéral de Miami, en Floride, avait autorisé le fisc américain à émettre une demande d'information adressée à UBS. Cette requête oblige UBS à divulguer les noms d'Américains soupçonnés d'avoir placé en Suisse leur argent à l'abri du fisc.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.