Accéder au contenu principal

Quatre missiles frappent le nord-ouest du Pakistan

Quatre missiles tirés depuis l'Afghanistan ont tué au moins dix islamistes dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan. Ils ont frappé des repaires présumés d'islamistes dans le village de Baghar.

Publicité

Au moins dix combattants islamistes ont été tués dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan par quatre missiles tirés depuis l'Afghanistan voisin, a affirmé mercredi à l'AFP un haut responsable des services de sécurité pakistanais.

Les missiles ont frappé mardi soir deux repaires présumés d'islamistes dans le village de Baghar, dans le district tribal du Waziristan du Sud, a indiqué cette source sous le couvert de l'anonymat.

"Au moins dix militants ont été tués par les frappes selon nos données préliminaires", a-t-il dit.

"Des informations ont fait état de la présence d'Arabes, de Turkmènes et de combattants locaux dans les deux caches sous la coupe d'un commandant local, Zanjir Wazir", a-t-il ajouté.

On ignorait dans l'immédiat si ce dernier était présent lors des frappes.

Des tirs similaires avaient déjà eu lieu le 28 juillet, également dans le district tribal du Waziristan du Sud.

Selon des responsables services de sécurité pakistanais, le spécialiste des armes chimiques d'Al-Qaïda, Midhat Mursi al-Sayid Umar, aurait été tué dans les tirs de juillet, probablement d'origine américaine.

Les militaires américains tirent en effet régulièrement des missiles dans les zones tribales pakistanaises depuis que la coalition internationale a chassé les talibans du pouvoir en Afghanistan fin 2001 et que nombre d'entre eux se sont réfugiés en territoire pakistanais, aux côtés de combattants d'Al-Qaïda.

Le Pakistan est sous grosse pression, surtout de Washington, pour maîtriser les insurgés de ces zones tribales d'où ils lanceraient leurs attaques contre les forces internationales stationnées en Afghanistan.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.