Accéder au contenu principal

Nouvelle déception pour Federer en quart

Roger Federer, encore numéro un du tennis mondial pour quelques jours, a confirmé sa méforme actuelle en se faisant éliminer du tournoi olympique en quart de finale par l'Américain James Blake, en deux sets.

Publicité

 

 
Roger Federer, qui avait fait des Jeux un des grands objectifs de sa saison, a été éliminé dès les quarts de finale du tournoi olympique par l'Américain James Blake en deux sets 6-4, 7-6 (7/2) jeudi à Pékin.

Après avoir chuté au deuxième tour à Athènes en 2004 et échoué pour le bronze à Sydney 2000, il s'agit d'une nouvelle désillusion olympique pour le Suisse qui perdra lundi son statut de N.1 mondial au profit de Rafael Nadal.

Il avait pourtant abordé le tournoi avec une grosse motivation, désireux de donner un peu de relief à une saison jusque-là décevante. "Une victoire ici ou à l'US Open sauverait ma saison", avait déclaré le porte-drapeau suisse qui avait préféré l'hôtel au village olympique pour mettre toutes les chances de son côté.

Cette année, Federer n'a remporté que deux tournois mineurs, à Estoril et Halle, s'inclinant en finale de Roland-Garros et de Wimbledon face à Nadal et en demi-finale de l'Open d'Australie face à Novak Djokovic.

S'il perd également son titre à l'US Open qui commence dans un peu plus d'une semaine, on pourra parler de véritable saison en enfer pour le Suisse de 27 ans qui avait l'habitude, ces dernières années, de remporter trois tournois du Grand Chelem par an.

Première pour Blake

A Pékin, il a pourtant attaqué le travail par le bon bout, se débarrassant facilement de Dmitry Tursunov, Rafael Arevalo et Tomas Berdych. Il pouvait également être optimiste quant à son avenir immédiat dans le tournoi car James Blake, 7e à l'ATP, ne l'avait encore jamais battu en huit rencontres, lui chipant tout juste un petit set en route.

Malgré tout ça, l'encore N.1 mondial est tombé, dominé à la régulière en fond de court par un Blake nettement plus solide en coup droit.

Surtout, Federer manque visiblement de confiance: dès qu'un point important se profile à l'horizon, il dévisse, alors que sa grande force était justement d'être injouable dans ces moments-là.

Blake, en a profité pour lui ravir son service à 5-4 dans le premier set et se détacher 3-0 dans le second. Un sursaut a permis au Suisse de revenir brièvement à hauteur. Pour sombrer une nouvelle fois dans le tie-break, un exercice dont il était, il n'y a pas longtemps encore, le maître absolu.

S'il continue jusque-là, Federer devra donc attendre quatre ans de plus et les JO de Londres 2012 pour devenir le deuxième Suisse champion olympique en tennis après Marc Rosset en 1992. Blake rencontrera lui le Français Paul-Henri Mathieu ou le Chilien Fernando Gonzalez en demi-finales.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.