Accéder au contenu principal

La France en argent en vitesse par équipes

L'équipe de France de cyclisme, composée de Grégory Baugé, Kevin Sireau et Arnaud Tournant, triple championne du monde en titre, remporte la médaille d'argent dans l'épreuve de vitesse, battue en finale par la Grande-Bretagne.

Publicité

La Grande-Bretagne a battu la France en finale de la vitesse par équipes dans les compétitions de cyclisme des JO de Pékin, vendredi, sur la piste du vélodrome de Lao Shan.


Jamie Staff, Jason Kenny et Chris Hoy se sont imposés d'une demi-seconde en finale à l'équipe championne du monde composée de Grégory Baugé, Kévin Sireau et Arnaud Tournant.

Staff a pris le meilleur départ (24 centièmes de mieux que Baugé) avant que Kenny, prodigieux, creuse l'écart jusqu'à distancer de sa roue Hoy, le dernier relayeur.

Quand Kenny s'est écarté, la Grande-Bretagne comptait 43 centièmes de seconde d'avance et Hoy allait boucler le troisième tour en tête, sans que le trio réussisse pourtant à faire aussi bien qu'en qualifications (43 sec 128, contre 42 sec 950).

Hoy, le plus titré du trio britannique, a enlevé son deuxième titre olympique, quatre ans après avoir remporté à Athènes le kilomètre (désormais rayé du programme).

Celui qui est surnommé l'Ecossais volant affiche aussi à son compteur neuf titres mondiaux.

Kenny, révélation du tournoi à l'âge de 20 ans, a remporté son premier titre majeur. Le jeune Anglais, impressionnant au poste de relayeur, a été préféré à Pékin à l'habituel titulaire, l'Ecossais Ross Edgar.

Staff (35 ans), qui a commencé par le BMX, compte à son palmarès trois médailles d'or mondiales, dont deux dans la vitesse par équipes

Au cours du tournoi, les responsables français ont procédé par deux fois à un changement. Tournant, titulaire pour les qualifications, a été évincé au profit de Mickaël Bourgain pour le premier tour, avant de récupérer sa place.

Tournant, qui dispute à Sydney sa dernière grande compétition, a décroché sa quatrième médaille olympique après l'or (2000) et le bronze (2004) de la vitesse par équipes et l'argent du kilomètre (2004).

Baugé et Sireau sont montés pour la première fois sur le podium des JO.

La France était invaincue en grande compétition dans la vitesse par équipes depuis 2006.

La médaille de bronze est revenue au tenant du titre olympique, l'Allemagne (Enders, Levy, Nimke), aux dépens de l'Australie qui avait pourtant fait appel pour ce match au champion olympique de la vitesse, Ryan Bayley.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.