Accéder au contenu principal

Phelps entre dans l'Histoire, les sprinteurs se préparent

Les épreuves de ce samedi sont dominées par le 100 m hommes qui permettra de déterminer le coureur le plus rapide au monde. Parmi les 29 médailles du jour, celle de Michael Phelps fait entrer le nageur dans l’histoire des JO.

Publicité

Le monde de l’athlétisme se prépare au Jour J. Ce samedi 16 août, les Jamaïcains Usain Bolt et Asafa Powell  s’affronteront  lors de la finale du 100 m hommes. L’une des épreuves les plus attendues de ces Jeux olympiques à laquelle ne participera pas l'un des grands favoris, l'Américan Tyson Gay éliminé en demi-finale.

  

Si Usain Bolt, l’actuel détenteur du record du monde sur la distance, et son compatriote Asafa Powell ont largement dominé leurs quart sde finale respectifs, vendredi, le sprinteur américain n’est arrivé que deuxième derrière le Trinidadien Richard Thompson. Un outsider qui espère bien prouver que l’épreuve reine de la course ne se résume pas à un match à trois.

 

 Phelps empoche sa 7e médaille d'or

  

 Outre le titre d’homme le plus rapide, ce samedi est la journée qui verra le plus grand nombre de médailles distribuées : 29 au total. Et pas n’importe lesquelles...

 

Dans la matinée, Michael Phelps a rejoint le Panthéon olympique. En remportant le 100 m papillon, le nageur américain empoche sa 7e médaille d’or lors de ces Jeux, égalant le précédent record de Mark Spitz, obtenu en 1972 à Munich. "On peut dire que j’ai été le premier homme à marcher sur la Lune, et lui le second. S’il gagne encore une fois, il deviendra l’équivalent du premier homme sur Mars", a déclaré l’ancien recordman.

 

Car le phénomène de ces épreuves de natation n’en a pas fini avec le "Cube" (le surnom donné à la piscine olympique de Pékin). Dimanche, il compte ajouter une autre décoration à son maillot lors du 4x100 m quatre nages.

 

Côté français, les nageurs Amaury Levaux et Alain Bernard sont montés sur la deuxième et la troisième marche du podium du 50 m nage libre, permettant aux Tricolores d’atteindre les 20 médailles depuis le début de la compétition. L’heptathlon peut être l’occasion d’une autre médaille française, malgré l’absence d’Eunice Barber.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.