Accéder au contenu principal

Six gardes de Blackwater convoqués par la justice

Selon l'édition dominicale du quotidien américain Washington Post, des procureurs américains ont envoyé des convocations à six gardes de la société de sécurité privée Blackwater impliqués dans la mort de 17 Irakiens.

Publicité

"L'Irak se réserve le droit de poursuivre en justice six gardes privés de la compagnie américaine Blackwater accusés d'avoir tué 17 Irakiens en 2007 et qui vont être jugés à Washington", a annoncé dimanche le gouvernement irakien.

"Il y a une information selon laquelle six gardes de Blackwater accusés d'avoir tué par balle 17 Irakiens vont être jugés à Washington, mais le gouvernement irakien se réserve le droit de les poursuivre de son côté car ils ont commis un crime contre des victimes irakiennes", a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement Ali al-Dabbagh.

Dans son édition dominicale, le quotidien américain Washington Post, citant des sources proches du dossier, affirme que des procureurs fédéraux ont envoyé des convocations à six gardes de Blackwater impliqués dans les tirs meurtriers.

Le 16 septembre 2007, des agents de Blackwater qui escortaient un convoi diplomatique avaient ouvert le feu à un carrefour de Bagdad, tuant 17 civils.

La société a régulièrement affirmé qu'ils n'avaient fait que répliquer après avoir essuyé des tirs. Mais une enquête irakienne a conclu que le convoi n'avait même pas reçu un jet de pierre.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.