Accéder au contenu principal
FOOTBALL - FRANCE

Le défenseur de Valenciennes toujours en soins intensifs

2 min

David Sommeil, le défenseur de Valenciennes victime d'un malaise cardiaque sérieux hier à l'entrainement, et transporté dans un état grave vers l'hôpital de la ville, est toujours hospitalisé en soins intensifs.

Publicité

Le défenseur de Valenciennes (L1) David Sommeil était toujours hospitalisé en soins intensifs jeudi matin, après avoir été victime d'un malaise cardiaque sérieux mercredi après-midi à l'entraînement, a-t-on appris auprès du club nordiste de football.

"Son état n'a pas évolué depuis hier soir, il est toujours en unité de soins intensifs", a-t-on simplement déclaré au club.

Victime d'un malaise cardiaque mercredi vers 17H30, le défenseur valenciennois avait été transporté inconscient dans un état grave à l'hôpital de Valenciennes par les pompiers après s'être effondré au cours de l'entraînement.

Un kinésithérapeute puis le médecin du club ont dans un premier temps porté secours à David Sommeil avant l'intervention des pompiers qui ont notamment utilisé un défibrillateur semi-automatique.

 

"Selon le staff médical du VAFC, David Sommeil a été victime d'un malaise cardiaque ayant entraîné une perte de connaissance. Il a été admis au Centre Hospitalier de Valenciennes en unité de soins intensifs", a ajouté le VAFC dans un communiqué publié hier soir.

Agé de 34 ans, Sommeil a notamment évolué à Caen, Rennes, Bordeaux et Manchester City avant d'arriver à Valenciennes lors de la saison 2007-2008.

 

Défibrillateur

Plusieurs cas d'arrêts cardiaques durant un match de football sont survenus ces dernières années.

Le 29 décembre 2007, Phil O'Donnell, défenseur et capitaine du club écossais de Motherwell, s'était écroulé sur la pelouse pendant un match de Championnat. Conscient au moment de son évacuation, il était décédé à l'hôpital.

Le défenseur du FC Séville Antonio Puerta, 22 ans, était lui décédé le 28 août 2007 après un match du Championnat d'Espagne.

Le 26 juin 2003, le Camerounais Marc-Vivien Foé, 28 ans, qui souffrait d'une hypertrophie cardiaque, s'était écroulé à Lyon et était décédé, lors de la demi-finale de la Coupe des Confédérations contre la Colombie.

En France, le dernier cas recensé chez les professionnels concerne le défenseur de Niort (L2) Marco Randriana, victime d'un malaise cardiaque lors d'un match de Championnat à Sedan le 18 janvier 2008.

Les pompiers et services d'urgence étaient intervenus directement sur la pelouse, utilisant un défibrillateur cardiaque. Hospitalisé, le joueur avait été sauvé.

A la suite de cet accident, le ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports avait lancé un appel pour inciter à généraliser l'installation de défibrillateurs dans les enceintes sportives. Le ministère avait indiqué que chaque année, 400 à 500 sportifs décédaient par arrêt cardiaque.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.