Accéder au contenu principal

L'ONU condamne les attentats en Algérie

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné les récents attentats en Algérie, qui ont coûté la vie à 55 personnes en deux jours, et appelle la communauté internationale à aider ce pays à combattre le terrorisme.

Publicité

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, condamne les récents attentats en Algérie et appelle la communauté internationale à aider ce pays à combattre le terrorisme, a indiqué mercredi son service de presse dans un communiqué.

M. Ban "condamne" l'attentat terroriste commis mardi à l'est d'Alger, qui a fait au moins 43 morts, ainsi que les deux attentats à la voiture piégée perpétrés à Bouira (sud-est d'Alger) mercredi, déclare le communiqué.

"Il exhorte une fois de plus la communauté internationale à soutenir les efforts du gouvernement algérien pour combattre le terrorisme", poursuit le texte.

"Le secrétaire général est convaincu que la violence ne fera pas dévier le peuple algérien du chemin de la paix et de la réconciliation nationale", ajoute-t-il.

Deux attentats à la voiture piégée à Bouira, à 120 km au sud-est d'Alger, ont tué au moins 12 personnes mercredi. La radio publique algérienne a fait état de 11 morts et 31 blessés alors que le groupe canadien d'ingénierie SNC-Lavalin a confirmé la mort de douze de ses employés algériens.

Les deux attentats interviennent 24 heures après un attentat suicide qui a fait 43 morts et 45 blessés, selon un bilan officiel, devant l'école supérieure de gendarmerie des Issers, à 60 km à l'est d'Alger.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.