Accéder au contenu principal

Le duo Obama-Biden entre en scène

Quelques heures après que Barack Obama a annoncé avoir choisi le sénateur Joseph Biden comme colistier, les deux hommes ont fait leur première apparition publique conjointe à Springfield, dans l'Illinois.

Publicité
Joseph Biden, portrait du colistier démocrate

 

Le candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis, Barack Obama, a officiellement annoncé samedi à Springfield (Illinois, nord) avoir choisi le sénateur Joseph Biden comme colistier.

"Un homme au parcours remarquable, un homme fondamentalement honnête, et cet homme est Joe Biden", a déclaré M. Obama à une foule de 35.000 personnes brandissant des pancartes "Obama Biden", rassemblée devant le Old State Capitol de Springfield, un immeuble historique où Barack Obama avait annoncé en 2007 qu'il se lançait dans la course à la Maison Blanche.

"Il ne fera pas seulement un bon vice-président, il fera un grand vice-président", a assuré M. Obama.

"Joe Biden est un alliage rare. Pendant des décennies, il a changé Washington mais Washington ne l'a jamais changé. Il est un expert en affaires étrangères dont le coeur et les valeurs sont profondément ancrées dans la classe moyenne", a-t-il affirmé.

"Il est un partenaire parfait pour travailler à remettre le pays sur les rails", a ajouté le candidat présidentiel démocrate avant d'accueillir M. Biden à la tribune.

Le sénateur du Delaware (est), vêtu d'une chemise blanche et d'une cravate bleue, a rejoint le sénateur de l'Illinois sur l'estrade en petites foulées sous les acclamations des partisans de Barack Obama, au rythme d'un extrait de "The Rising" du rocker Bruce Springsteen qui soutient le candidat démocrate.

"Je suis fier de me tenir aux côtés du prochain président des Etats-Unis", a déclaré M. Biden.

"Nous venons de différents endroits mais nous partageons une histoire commune, une histoire américaine", a poursuivi Joe Biden, en rappelant leurs origines modestes.

"Ma mère et mon père m'ont élevé en me disant, mon père le répétait: +peu importe le nombre de chutes, l'important, c'est la vitesse à laquelle on se relève", a-t-il expliqué.

"Mesdames et messieurs, c'est votre histoire, c'est l'histoire de l'Amérique. C'est une histoire de volonté. C'est l'Amérique dans laquelle Barack Obama et moi-même croyons. C'est le rêve américain", a-t-il affirmé.

L'équipe de campagne du sénateur noir de l'Illinois avait annoncé samedi à l'aube par SMS que le sénateur du Delaware (est) Joseph Biden avait été choisi pour être le candidat à la vice-présidence.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.