Accéder au contenu principal

Attentat-suicide lors d'une fête à l'ouest de Bagdad

Un kamikaze a fait sauter sa ceinture d'explosifs, dimanche, lors d'une fête organisée à Abou Ghraïb, un village situé à 30 km à l'ouest de Bagdad. Quelque 21 policiers et combattants anti-Al-Qaïda sont morts dans l'explosion.

Publicité

Un kamikaze a tué 21 policiers et combattants anti al-Qaïda et en a blessé 32 qui étaient réunis lors d'un dîner dimanche dans le district d'Abou Ghraïb, à 30 km à l'ouest de Bagdad, a indiqué une source au ministère irakien de l'Intérieur.

A 20H30 locales (17H30 GMT), le kamikaze a fait exploser sa veste au milieu des convives qui participaient à une fête organisée par un chef local des Sahwa, une milice qui regroupe d'anciens insurgés ayant retourné leurs armes contre Al-Qaïda, a précisé cette source.

Selon des témoins dans le village d'Az Zeidane, Aziz Moukhlaf Ghatta al-Zoubaï avait organisé une fête pour célebrer la libération d'un de ses amis détenus par les Américains au Camp Bucca, dans le sud de l'Irak.

Une guerre impitoyable oppose dans ce village les combattants d'al-Qaïda et les miliciens de Sahwas.

Les victimes ont été transportées à l'hôpital de Falloujah, à 20 km plus à l'ouest.

Al-Qaïda a multiplié ses attaques contre ces miliciens armés et financés par les Américains, en utilisant spécialement des kamikazes.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.