Accéder au contenu principal

Victoire à Valence du Brésilien Felipe Massa sur Ferrari

À l'issue d'une course bien maîtrisée, le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) a remporté sa quatrième victoire de la saison en devançant le Britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) sur le circuit de Valence en Espagne.

Publicité

Le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) a remporté le Grand Prix d'Europe, douzième des 18 épreuves du Championnat du monde 2008 de Formule 1, dimanche sur le nouveau circuit urbain de Valence (est).

A l'issue d'une course bien maîtrisée, Massa a remporté sa quatrième victoire de la saison en devançant le Britannique Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes) et le Polonais Robert Kubica (BMW Sauber).

Hamilton conserve la première place du championnat du monde et il compte dorénavant six points d'avance sur Massa, qui a ravi la deuxième place à son co-équipier Kimi Raikkonen, contraint à l'abandon par une casse moteur.

Le succès de Massa était cependant suspendu à une décision des commissaires de piste qui devaient rendre plus tard dans l'après-midi leur verdict à propos d'une manoeuvre dangereuse du Brésilien, qui a manqué de percuter Adrian Sutil (Force India) en quittant son stand lors de son second ravitaillement.

Derrière, Heikki Kovalainen (McLaren-Mercedes) a pris la quatrième place devant Jarno Trulli (Toyota), cinquième, et Sebastian Vettel, excellent sixième sur sa Toro Rosso.

Timo Glock (Toyota) et Nico Rosberg (Williams), septième et huitième, ont pris les derniers points.

Alonso percuté

C'est une belle revanche pour Massa après sa cruelle déconvenue du Grand Prix de Hongrie en début de mois, où il avait course gagnée quand son moteur cassait à trois tours du but.

Au départ, le Brésilien, en pole position, conservait son avantage, contrairement à son coéquipier Raikkonen, le seul des leaders à perdre une place au profit de Kovalainen.

Fernando Alonso (Renault) était quant à lui victime de Kazuki Nakajima (Williams), qui le percutait par l'arrière dès le troisième virage. Alonso y perdait son aileron arrière et ses derniers espoirs. Déjà qualifié assez loin (12e), l'Espagnol rentrait aux stands au ralenti pour abandonner.

Malchanceux cette saison devant son public, Alonso avait déjà dû se retirer prématurément à Barcelone fin avril lors du Grand Prix d'Espagne.

Devant, Massa prenait peu à peu le large et seul Hamilton parvenait tant bien que mal à ne pas se faire trop distancer.

Vettel, qui jouissait de son côté de la meilleure place de grille de sa jeune carrière, se faisait chiper la sixième place par Trulli à l'occasion des premiers ravitaillements.

Mécanicien renversé

Rien de notable ensuite jusqu'aux seconds ravitaillements: Massa était de nouveau le premier des leaders à s'arrêter, mais son équipe le laissait repartir alors que surgissait Sutil. Les deux hommes manquaient de s'accrocher dans la voie des stands. Finalement, le Brésilien levait prudemment le pied et attendait son retour en piste pour dépasser Sutil.

Les commissaires décidaient toutefois d'enquêter sur cette manoeuvre de la Ferrari. Ils devaient rendre leur verdict après la course dimanche après-midi.

Mais la scuderia n'était pas au bout de ses peines et quelques tours après, c'était au tour de Raikkonen de manquer complètement son ravitaillement. Entré dans les stands en même temps que Kovalainen, le champion du monde se précipitait un peu pour tenter de repartir devant son compatriote, mais le préposé à l'essence n'avait pas désaccouplé le tuyau de ravitaillement de la voiture.

Raikkonen renversait son mécanicien et perdait de nombreuses secondes. L'homme, resté à terre, était rapidement évacué sur une civière. Et trois tours après, Raikkonen cassait son moteur dans la ligne droite des stands, sans que l'on sache si ce problème avait un rapport avec le mauvais ravitaillement.

Après ces coups de chaleur, Massa remportait finalement la neuvième victoire de sa carrière, autant que son compatriote Rubens Barrichello.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.