Accéder au contenu principal

Une quête pour acheter des œuvres de Titien

Deux musées britanniques ont lancé, jeudi, un appel pour récolter 125 millions d'euros afin d'acquérir deux toiles du peintre italien Titien mis en vente par un aristocrate. Ces œuvres sont estimées à 375 millions d'euros.

Publicité

Deux musées britanniques ont lancé jeudi un appel pour récolter 125 millions d'euros afin d'acquérir deux tableaux du peintre italien de la Renaissance, Tiziano Vecellio, dit Le Titien, et éviter qu'ils ne se retrouvent dans des mains privées ou partent à l'étranger.

Un aristocrate écossais, le duc de Sutherland, a donné jusqu'au 31 décembre à la National Gallery de Londres et aux National Galleries d'Ecosse pour recueillir les 50 millions de livres (62,5 millions d'euros) nécessaires à l'achat du premier tableau: "Diane et Actéon".

Si l'opération est un succès, le duc, propriétaire des tableaux, proposera dans quatre ans à ces deux musées une seconde oeuvre du Titien, "Diane et Callisto", pour le même montant.

Ces deux toiles ont une valeur estimée à 300 millions de livres, au prix du marché. Mais le duc a souhaité donner l'opportunité aux musées de les conserver dans le domaine public, en les leur proposant à un prix bien inférieur.

Elles appartiennent, avec 26 autres oeuvres, à la collection Bridgewater, prêtée depuis 1945 aux National Galleries d'Ecosse. Le duc s'est engagé à ce que l'ensemble de la collection reste en prêt dans ce musée, si le projet de cession est mené à bien.

"Ces tableaux sont offerts à un prix considérablement inférieur à leur véritable valeur. C'est une proposition extraordinaire", a estimé John Leighton, le directeur des National Galleries d'Ecosse.

"Il est inimaginable que nous perdions ces tableaux", a-t-il ajouté. "Ils sont d'une énorme importance historique et d'une énorme importance pour l'Histoire de l'art."

Selon des experts, l'achat de ces peintures serait la plus importante acquisition depuis le 19e siècle pour la National Gallery de Londres et depuis son ouverture en 1850 pour le musée écossais. Les deux musées envisagent de les exposer en alternance.

N'ayant qu'un budget annuel combiné de 4 millions de livres (5 millions d'euros) pour l'acquisition de nouvelles oeuvres, ils devraient chercher des fonds auprès de donateurs privés, mais aussi se tourner vers le Trésor public britannique.

Peintre italien de l'école vénitienne du 16e siècle, Le Titien est connu pour ses toiles religieuses et mythologiques. Il est aussi considéré comme l'un des plus grands portraitistes de l'époque.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.